single

Les officiels lors de l’ouverture de la rencontre

La salle de conférence du gouvernorat de Gao a abrité, du 7 au 8 juillet 2021, l’atelier de formation des formateurs pour le ciblage de nouveaux bénéficiaires dans le cadre de la mise en œuvre du Programme transferts monétaires d’urgence du gouvernement du Mali (TMUG) des Régions de Gao et de Kidal. La cérémonie d’ouverture était co-présidée par le coordinateur de l’Unité technique de gestion du programme, Mahmoud Ali Sacka et le responsable de la passation des Marchés, Ouédraogo Djénéba Tall.

On notait la présence à la rencontre du préfet du Cercle de Gao, Abdoulaye Coulibaly, des représentants des maires des Communes de Gao et Kidal et des responsables locaux des services de développement social et de l’économie solidaire. L’objectif principal visé à travers cet atelier était d’informer et de sensibiliser tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre des transferts monétaires d’urgence sur le terrain et la formation des formateurs sur le processus de ciblage des nouveaux ménages.

Dans son allocution, le directeur régional par intérim du développement social et de l’économie solidaire de Kidal, Abdoulaye Maïga a indiqué que la deuxième vague de ce programme de filets sociaux concerne l’identification des critères pour le choix des bénéficiaires. Il a ensuite demandé aux populations de la Région de Kidal de faire montre de transparence dansle choix des bénéficiaires.

Abdoulaye Maïga a conclu, en remerciant le gouvernement pour les efforts consentis en faveur des ménages pauvres. Pour sa part, le directeur régional du développement social et de l’économie solidaire de Gao, Moussa Misso Maïga a expliqué que le programme de transferts monétaires d’urgence fait suite à la pandémie de la Covid-19 qui, selon lui, a causé des problèmes sociaux et économiques sur l’ensemble du territoire, particulièrement dans la Région de Gao. Il a ainsi invité les élus et les services du développement social à s’impliquer convenablement pour la bonne identification des cibles.

Le coordinateur du programme, Mahmoud Ali Sacka, a rappelé que notre pays a connu ses premiers cas positifs de la Covid-19, le mercredi 25 mars 2020. Il a assuré que le gouvernement a pris des mesures préventives pour éviter la propagation de la maladie dans le pays. Parmi ces mesures, on peut citer l’assistance aux ménages pauvres et vulnérables, les transferts monétaires d’urgence aux ménages pauvres et vulnérables qui consistent à payer à chaque ménage des transferts monétaires (TM) sous forme d’allocations mensuelles en une seule tranche.

Le montant du transfert monétaire mensuel actuel est de 15.000 Fcfa. Ainsi, chaque ménage retenu recevra un montant global de 90.000 Fcfa. Pour la Région de Gao, le nombre de bénéficiaires est de 37.326 bénéficiaires contre 3.417 pour Kidal.

Au total, 703 communes bénéficieront du programme des filets sociaux qui coûtera à l’état la somme de 100 milliards de Fcfa.

Abdourhamane Touré
Amap-Gao

autho

Abdourhamane Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER