single

En mission de médiation dans notre pays dans le cadre de la crise au sommet de l’État, consécutive à la formation du second gouvernement de la transition, l’équipe de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), conduite par l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan, travaille à la libération des personnalités arrêtées.

Il s’agit du président de la Transition Bah N’Daw et du Premier ministre Moctar Ouane qui ont d’ailleurs présenté leur démission hier, selon des sources proches de la vice-présidence de la Transition.
Après une première rencontre dès leur arrivée à Bamako le mardi dernier, l’équipe de médiation conduite par le médiateur de la Cedeao, Goodluck Jonathan a poursuivi les discussions hier avec le vice-président de la Transition, le colonel Assimi Goïta à Koulouba.

Après de longues minutes de discussions, l’ancien président nigérian a indiqué que la question qui se pose, c’est la libération des personnalités qui sont arrêtées. Selon Goodluck Jonathan, l’équipe de la Cedeao est en train de travailler à leur libération. Concernant la structure gouvernementale qui va être mise en place pour le reste de la durée prévue pour la Transition, le médiateur de la Cedeao a confié aux journalistes que les discussions sont toujours en cours et qu’ils seront informés à temps opportun.

Auparavant dans la matinée, Goodluck Jonathan et son équipe avaient rencontré les personnalités détenues au camp Soundiata Keïta à Kati.



D. D.

autho

Dieudonné Diama

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER