single

Le dimanche 27 juin dernier, un agent humanitaire travaillant pour l’ONG Debo Alafia a été enlevé par des hommes armés non identifiés sur l’axe Ténenkou-Mopti, précisément dans la localité de Kadial dans la Commune de Togoro Kotya à une soixantaine de kilomètres à l’est de Ténenkou.

L’agent humanitaire en question était à bord d’un camion de transport au moment de son enlèvement. Il est toujours entre les mains de ses ravisseurs et aucun contact n’a été encore établi. On ne connaît pas non plus la motivation des ravisseurs. Vont-ils demander une rançon ? S’agit-il d’une intimidation ou d’un reglement de comptes ? Autant de questions que se pose la population de Ténenkou.

Les fonctionnaires du cercle n’empruntent plus l’axe Ténenkou-Mopti du fait des risques élevés d’enlèvement. On se souvient que c’est sur cette même route que le préfet du Cercle de Ténenkou a été enlevé le 8 mai 2018, avant d’être libéré quelques mois plus tard. Un enseignant a été enlevé le 4 mars 2019. Ce dernier n’a pas eu la même chance que le préfet, car il reste toujours introuvable.

Allaye SARRÉ
Amap/Ténenkou

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER