single
Le fils prend la tête du pays après la mort du père. Mahamat Idriss Déby est un général de corps d’armée de son pays. Il bénéficie d’une bonne réputation au sein des forces armées tchadiennes.

Après l’annonce de la mort du président Idriss Déby Itno, au front lors de combats contre les rebelles, son fils Mahamat Idriss Déby Itno, âgé seulement de 37 est bombardé à la tête d’un Conseil militaire de transition pour 18 mois. Mahamat Idriss Déby Itno, souvent appelé Mahamat Kaka, était jusqu’ici commandant en second de l’armée et responsable de la garde présidentielle.

Après sa formation militaire en France, le fils de l’ancien président tchadien a fait ses armes à la Direction générale de service de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE). En militaire de terrain, il a participé à plusieurs batailles notamment à Am-Dam contre une coalition rebelle menée par Timan Erdimi, dans l’Est du Tchad.

En 2013, Mahamat Idriss Déby Itno était le commandant en second des Forces armées tchadiennes déployées au Mali lors de la libération du Nord (du moins une partie) des mains des groupes djihadistes. Le déploiement du fils d’un chef d’État dans une opération aussi périlleuse que celle des forces tchadiennes contre les djihadistes aux confins de l’Adrar n’était pas resté inaperçu à l’époque.

Avec le décès brutal de son père, le fils du Maréchal stratège se trouve propulser à la tête d’un pays qui fait face à de nombreux défis. Entre les contestations politiques de l’opposition, le front ouvert par la coalition rebelle du Fact à la frontière libyenne et la menace terroriste, le nouvel homme fort du Tchad devra vite faire ses preuves.

Le Conseil militaire de transition a déjà annoncé de nombreuses mesures face à la situation confuse du pays. Les nouvelles autorités ont notamment décrété un deuil national de 14 jours, la suspension de la Constitution et la dissolution de l’Assemblée nationale. Les frontières du pays sont également fermées et un couvre-feu instauré.

M. TOURÉ
autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT
editor

Bamako très sale

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER