single
Les obsèques nationales du président tchadien Idriss Déby Itno, tué au front mardi, ont eu lieu ce vendredi à N’Djamena. Le président de la Transition, Bah N’daw et plusieurs autres chefs d’État ont assisté à ce dernier hommage à celui qui dirigea le Tchad ces 30 dernières années.


Parmi les chefs d’État présents, on pouvait citer le français Emmanuel Macron, le Congolais Felix Tshisekedi, président en exercice de l’UA ou encore le nigérien Mohamed Bazoum.


Plusieurs discours d’hommage ont marqué la cérémonie funéraire. Les membres de la famille, les collaborateurs et des homologues chef d’État ont successivement rendu hommage au président Déby.


« Il était un homme de principe et d’ouverture. Il avait un sens élevé de l’amitié et du panafricaniste. Il avait une obsession pour la paix et l’unité des Tchadiens. Nous avons enfants du pays pour lequel le maréchal du Tchad a consenti le sacrifice ultime, avons l’obligation de faire vivre et de faire fructifier l’héritage légué par notre père », a confié, ému, Abdelkerim Déby Itno, fils du président.


Une prière mortuaire fut organisée après la prière du vendredi à la grande mosquée de N’Djamena. L’inhumation du président Idriss Déby Itno a eu lieu dans l’intimité familiale au cimetière d’Amdjarass, petite ville située près de la frontière soudanaise.


M. TOURÉ
autho

Abdoul Kadry Cissé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER