single

Le projet a pour but d’impliquer les jeunes dans le développement de leur cadre de vie

Il est 10 h. Nous sommes sur le terrain «Aya Boly» de Ségou Darsalam.Ici règne une ambiance peu habituelle.Les uns et les autres se demandaient ce qui pouvait être la cause de ce rassemblement autour du thé de nombreux jeunes habillés en tee-shirt jaune. Sous le son de la musique malienne, l’animateur annonce la 2ème saison de «L’instant thé».Avec comme slogan «Boire du thé et agir», «L’instant thé» est une téléréalité produite par l'association Cultur'EIIes en partenariat avec l'agence de communication Spirit et Banka productions.Elle viseà forger des citoyens actifs à travers des projets de développement participatif, la formation et le coaching des jeunes dans les grins. Ségou, sous le leadership de 4 grins de jeunes à savoir «Authentic clubs» «JTS», « Ségou Paw» et«la Voie des jeunes», a accueilli «Instant thé dans mon quartier».

Ce nouveau concept a été développé par les responsables dudit programme. « Nous sommes partis de l'expérience de nos rendez-vous sur WhatsApp pendant la période de couvre-feu en 2020 pour initier un instant thé dans mon quartier», nous confie un organisateur. L’émission télé « L’instant thé »est portée par les grins dans leurs quartiers. Une fois tous les 2 mois, un Djatigui (Grin hôte) mobilise les jeunes de son quartier pour recevoir la communauté Instant thé (grins et coachs des 1ereet 2eédition de l'émission) et initie une journéerythmée par des actions citoyennes, des temps de réseautage et d’échanges thématiques.

Au menu de la rencontre de Ségou, on peut noter des visites touristiques, des conférences-débats sur la sécurité routière, sur la construction citoyenne, sur le «Maaya »(l’humanisme) etune formation grand public sur le premier secours.

Pour Mme Manthini Traoré, première responsable de l'association Cultur'EIIes, le choix des thèmes de ladite rencontre vient des objectifs mêmes de ce programme.

En fait, «L’instant thé» est un programme citoyen. « On avait un premier volet émission télé qui s’appelle tout court l’émission thé qui a pour but aussi de forger des citoyens actifs en impliquant les jeunes dans leurs quartiers à travers des projets solidaires, des formations et coaching.

L’émission est diffusée sur l’ORTM.Cette année, on a ajouté un nouveau volet qui s’appelle un Instant thé dans mon quartier», a-t-elle expliqué.

Parlant des actions futures de l’émission, Mme Manthini Traoré dira qu’il s’agira de continuer à élargir le travail qu’ils font depuis 4 ans, notamment dans d’autres villes, mais aussi ajouter un volet de renforcement des capacités. Il s’agira ainsi d’amener les jeunes à s’impliquer dans le développement de leur cadre de vie. Pour cela, il faut les outiller. Par ailleurs le programme téléest accompagné par des activités de renforcement des capacités notamment « Instant thé dans mon quartier ».Prochainement, a annoncé la patronne de Cultur'EIIes, il y aura une formation qui sera mise en place avec 20 jeunes des deux éditions en production de contenu vidéo.

Notons que l'émissionmeten compétition les grins de jeunes, âgés de 18 à 30 ans, autourde projetssolidaires. Chaque grin proposeun projet qui répondà un besoinprécisde son quartier ou de sa jeunesse. Le challenge réside dans leur capacité à mobiliserla population locale autourdu projet et à lever des fonds localement (en nature ou numéraire). Dans sa rubrique, «le défi de la semaine» les groupes aborderont différentes thématiques, à travers des expressions artistiques, des causeries-débats, des séances de réflexion structurées et stratégiques ainsiquedes actionsde participation citoyennes. à l'issu de la compétition, l'émission complète le financement des 3 projetsprimés et assure en lien avec les grins, le suivi de leur mise en œuvre.

Mariam A. TRAORÉ

Amap-Ségou

autho

Mariam A. Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER