single

Une cinquantaine de charretiers vêtus de tenues traditionnelles a participé au défilé

En marge de la 17è édition de Ségou’Art-Festival sur le Niger, le gouverneur de la Région de Ségou, Alassane Traoré a procédé mercredi dernier à la Fondation au coup d’envoi de la deuxième édition de la parade Ségou Fali Tour. C’était en présence du maire de la Commune urbaine de Ségou, Nouhoum Diarra et du directeur général de l’Agence de promotion touristique du Mali (APTM), Sidy Kéita.
Initiative de l’APTM en partenariat avec la direction régionale du tourisme et de l’hôtellerie, la parade Ségou Fali Tour propose une expérience unique aux festivaliers. L’enjeu majeur est de les faire découvrir les principaux sites touristiques de la ville de Ségou à bord de charrettes tractées par un âne. Il s’agit aussi de valoriser ce moyen de transport et de permettre aux conducteurs de charrettes de tirer des bénéfices. Pour la circonstance, une cinquantaine de charretiers vêtus de tenues traditionnelles et de T-shirts ont été mobilisés.

C’est à 17 h que les caravaniers se sont mis en mouvement dans une ambiance électrique. Le circuit caravane, le grand circuit et le circuit moyen sont proposés aux visiteurs afin de découvrir le marché aux potières, le Centre Soroblé, la rue El hadj Oumar Tall, le Rond-point du grenier et la Grande mosquée de Ségou. La grande nouveauté de cette année concerne la visite des différentes salles d’exposition de la Fondation Festival sur le Niger à bord de charrette. Le gouverneur de la Région de Ségou s’est réjoui de l’organisation de cette balade en charrette qui contribue à valoriser un pan entier de notre culture.

Selon Alassane Traoré, le couple âne-charrette a fortement contribué à l’épanouissement de nos sociétés ancestrales à travers les travaux champêtres, le transport des hommes et des marchandises. À en croire Alassane Traoré, la valorisation de l’âne en tant qu’élément incontournable de notre culture et quotidien est un motif de satisfaction. Il a saisi l’occasion pour saluer les organisateurs pour cette belle initiative. Le directeur général de l’Agence de promotion touristique du Mali a pu constater que l’engouement pour la promenade à bord de charrette est encore aussi vivace aujourd’hui.

Sidy Kéita a affirmé que la tenue de la deuxième édition de Ségou Fali Tour malgré la pandémie de coronavirus est non seulement le symbole marquant d’un Mali résilient, mais aussi un moyen pour capitaliser les acquis de la précédente édition. «Nous allons davantage travailler pour faire en sorte que les Ségoviens et les Maliens puissent aussi profiter de cette balade en charrette. Aujourd’hui, nous sommes dans une dynamique de développement du tourisme domestique», a précisé le directeur de l’APTM.

Mamadou SY
Amap-Ségou

autho

Mamadou Sy

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER