single

Le président en exercice des chefs d'État du G5 Sahel s'est tout de suite mis au travail dès le lendemain de sa désignation par ses pairs. Après la clôture des travaux de la conférence des chefs d'État, le président tchadien Idriss Deby Itno a présidé la rencontre de la Coalition pour le Sahel. Ont pris part à ces travaux le président de la Transition Bah N'Daw aux côtés de ses pairs des pays membres du G5 Sahel élargi au président sénégalais Macky Sall. Les partenaires internationaux ont aussi pris part à ces travaux.

Les pays du G5 Sahel se sont engagés à réaliser des zones de grands projets, en particulier le projet ferroviaire transsaharien qui va de Nouakchott en Mauritanie à N'Djamena au Tchad. Il pourrait avoir une prolongation vers les pays de la bordure de la Mer rouge. Donc, c'est un projet qui va de l'océan Atlantique à la Mer rouge.
Le 2è projet intégrateur est la création d'une compagnie aérienne de l'espace G5 Sahel en vue de faciliter les mouvements de populations d'un pays du Sahel à un autre. L'enclavement de la plupart des pays de l'espace G5 Sahel fait que les populations éprouvent des difficultés à rallier les États entre eux. Les partenaires ont marqué un intérêt pour la réalisation de ces deux projets.
Sur les aspects sécuritaires, tous les intervenants sont unanimes à reconnaître que depuis le sommet de Pau, il y a eu des avancées très notables des résultats incontestables. Mais, cela ne suffit pas à ramener la paix et la stabilité dont nous avons besoin. Le président en exercice a assuré ses pairs qu'il veut marquer le pas et imprimer une empreinte indélébile aux réalisations de l'organisation sahélienne. "Assez de discours, il faut des actes et actions concrètes. Je veux imprimer une cadence plus accélérée à nos actions", a-t-il déclaré à ses pairs.

Envoyé spécial
M. COULIBALY
autho

Moriba Coulibaly

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER