single
Le déplacement portera sur des thématiques « à la fois politique, mémorielle mais aussi économique et sanitaire ». Emmanuel Macron a annoncé, mardi 18 mai, qu'il se rendra « au Rwanda à la fin du mois de mai », en ayant "à cœur", avec Paul Kagame, « d'écrire une nouvelle page de la relation » entre la France et le Rwanda.


Cette annonce intervient au lendemain d'une déclaration du président rwandais, selon qui les deux pays ont « désormais de bonnes bases pour créer une bonne relation », après qu'un rapport d'historiens français a affirmé que Paris avait des « responsabilités accablantes » dans le génocide des Tutsi en 1994.

Paul Kagame a estimé lundi, dans un entretien avec nos confrères de France 24 et RFI, que la décision revenait sur ce point à Paris, tout en soulignant qu'il "apprécierait" le geste.


La question du rôle de la France avant, pendant et après le génocide des Tutsi du Rwanda, a été un sujet brûlant pendant des années et a même conduit à la rupture des relations diplomatiques entre Paris et Kigali entre 2006 et 2009.


S. SIDIBÉ avec l'AFP
autho

Souleymane Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER