single

Vingt quatre membres de la gendarmerie et de la Police nationale ont bénéficié de 10 jours de formation sur la résilience de l’Infrastructure en cas d’incident critique (CISR). Cette formation était précisément axée sur la construction des partenariats communautaires proactifs, la reconnaissance des indicateurs pré-attaque grâce à la détection de surveillance.

Les participants ont également étudié les effets physiques des explosifs, l’évaluation du système de protection physique d’une infrastructure critique. Parmi ces composantes, figure l’élaboration d’un plan de résilience. Ce stage a été sanctionné par des diplômes dont la cérémonie de remise s’est tenue, jeudi dernier, à l’école de gendarmerie de Faladié en présence de l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique au Mali, Dennis B. Hankins et du directeur général de la gendarmerie nationale, le colonel-major Sambou Minkoro Diakité.

Cette formation est une initiative du Programme d’assistance antiterroriste (ATA) du département d’État américain. L’ambassadeur des États-Unis a expliqué que cette formation vise à renforcer les capacités de défense des sites importants comme les ponts, les bâtiments et les aéroports ainsi qu’à protéger les populations contre les menaces extrémistes. Le diplomate américain a estimé que ce stage est une opportunité pour nos Forces de défense et de sécurité de renforcer leurs capacités. « Si nous pouvons être un partenaire dans ce sens, nous sommes très contents », a affirmé Dennis B. Hankins.

Le diplomate américain a déploré la recrudescence des attaques meurtrières perpétrées par les troupes terroristes à l’endroit de la population, des Forces armées du Mali et des forces internationales dans la région des Trois frontières.

«Cette aide précieuse de renforcement des capacités au niveau des forces de sécurité nous permet aujourd’hui de dégager deux enseignements majeurs à savoir la cohésion des forces de sécurité et la synergie d’action pour relever les défis futurs», a expliqué le directeur général de la gendarmerie nationale. Le colonel-major Sambou Minkoro Diakité a exhorté les participants à tirer le meilleur profit des enseignements reçus.

Le représentant des récipiendaires, le lieutenant-colonel Boubacar Diawara a salué cet appui des Américains aux forces de sécurité dans les missions essentielles. Selon lui, ce soutien est important car le Mali fait face à une menace globale qui est un danger pour le monde et l’Afrique.

Mohamed D. DIAWARA

autho

Mohamed D. Diawara

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER