single

Les conséquences de l’assaut des Pro-Trump sur le Congrès americain mercredi soir, ne se sont pas faites attendre contre leur leader. Face à la situation, la réaction de certains responsables des réseaux sociaux a été immédiate. En effet, plusieurs comptes de Donald Trump sur la toile ont été suspendus notamment sur Facebook, Twitter et Snapchat.


Ces différentes plateformes ont tout simplement annoncé avoir suspendu les comptes du président Trump après la publication d'une vidéo dans laquelle celui-ci continue de nier sa défaite à la présidentielle et dit «aimer» les manifestants. Le président sortant n'aura plus accès à ses comptes Facebook et Instagram «jusqu'à nouvel ordre», et au minimum jusqu'au 20 janvier, jour de la passation de pouvoir entre lui et Joe Biden.


Lire aussi : Réseaux sociaux : Donald Trump suspendu jusqu’à la passation de pouvoir de Joe Biden


Selon Mark Zuckerberg, le patron de ces deux réseaux sociaux, qui s’est expliqué dans une note publiée ce jeudi 07 janvier, les évènements choquants de ces dernières 24 heures, prouvent que Donald Trump entend user du temps qu'il lui reste pour saper la transition pacifique des pouvoirs avec Joe Biden. « Nos plateformes ont été utilisées pour inciter à l'insurrection violente contre un gouvernement démocratiquement élu. C'est pourquoi nous pensons que laisser le président utiliser nos services durant la période de transition représente un trop grand risque», ajoute-t-il.


Le président sortant retrouvera l'accès à ses comptes, lorsque la transition «pacifique» avec l'administration Biden sera achevée, a déclaré le propriétaire le Facebook.


De son côté, Twitter a demandé au président de supprimer des tweets à la suite de la situation violente sans précédent et en cours à Washington.DC. «Si les Tweets ne sont pas supprimés, le compte restera verrouillé», a indiqué Twitter.


T. CAMARA

autho

Tamba Camara

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

TWITTER