single

«Une histoire de l’enseignement au Mali : inattaquable, inapplicable réforme de 1962 » est le titre d’un livre écrit par l’ancien ministre de l’éducation nationale, Oumar Issiaka Ba qui nous transporte dans les années d’après l’Indépendance. L’ouvrage de 392 pages est le tome 2 de ses mémoires de carrière. Il revient en détails sur la réforme de 1962, en mettant le doigt sur la plaie et en soulignant les maux qui handicapent actuellement le système éducatif malien.

Parmi les tares dénoncées par l’auteur du livre, il y a l’absentéisme, la mauvaise tenue à l’école, les mauvais rapports entre maîtres et élèves, l’irrespect de la législation professionnelle, l’insouciance dans le travail, la négligence dans la correction des devoirs, les préparations bâclées, voire non faites par les enseignants.

L’ouvrage a été présenté, samedi dernier à la Bibliothèque nationale. La cérémonie était présidée par le ministre de l’Éducation nationale, Pr Doulaye Konaté, en présence de l’ancien Premier ministre, Younoussi Touré, de la fille de l’auteur, Mme Diarra Alimata Ba, de son représentant, Mahamadou Sissoko, enseignant à la retraite.
Le livre est préfacé par Pr Issiaka Ahamadou Singaré, qui enseigne la littérature et la langue française. Pour lui, l’ouvrage comporte cinq parties avec une série de rappels historiques à travers lesquels Oumar Issiaka Ba fait état «de la gestation d’une colonie à la naissance d’un État».

Il a souligné que l’intérêt majeur de la lecture de l’ouvrage réside dans le fait que son auteur ne se limite pas à passer au crible les insuffisances des différentes réformes mais fait aussi deux propositions concrètes pour réussir la création de «l’École du développement»: dispenser l’enseignement dans la langue déjà assimilée par les apprenants, faire de l’école le lieu où la théorie se prolonge par la pratique.

Quant à l’ancien Premier ministre, il a expliqué avoir sacrifié à un devoir d’amitié puisqu’il est un ami de longue date de l’auteur. «Je sais le travail qu’il a abattu. C’est un travail de mémoire sur l’Éducation au Mali. Un travail qui nous permettra de réfléchir sur l’expérience que nous avons vécue», a-t-il dit. Il a aussi précisé que cet ouvrage permettra de corriger au besoin les insuffisances et de renforcer les progrès accomplis dans notre système éducatif de 1962 jusqu’à nos jours.

Pour sa part, le ministre de l’Éducation nationale a indiqué que c’est un récit de vie qui parle de vérités que nous livre l’ancien ministre de l’Éducation nationale et écrivain dans son ouvrage. «C’est extrêmement important puisque c’est à partir de ce témoignage que les générations que nous sommes et les générations suivantes pourront se faire une certaine idée de ce qui a été notre système éducatif depuis des années».

Et Pr Doulaye Konaté de relever que l’auteur traite de l’évolution de notre système éducatif à partir de la réforme de 1962 (une réforme majeure qui reste encore dans les esprits des premières générations d’enseignants). Il ajoutera que l’écrivain explique ce qui s’est passé de 1962 à nos jours en passant par les ruptures politiques que le Mali a enregistrées. L’ouvrage est disponible dans les librairies de la place au prix de 12. 500 Fcfa.


Siné S. TRAORÉ

autho

Siné S. Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER