single

Remise des épaulettes aux nouveaux sapeurs-pompiers

Les éléments de la promotion 2019-2020 de la protection civile sont désormais prêts à servir. D’un nombre total de 549 stagiaires dont 137 filles et 412 garçons, ce contingent, le plus gros dans l’histoire des soldats du feu dans notre pays, est composé des sapeurs du rang, des sous-officiers et des élèves officiers. Ces recrues ont bénéficié pendant huit mois d’un encadrement rigoureux et professionnel et des modules spécifiques relatifs à l’éthique et à la déontologie du sapeur-pompier.
La cérémonie de sortie, qui a été organisée à l’occasion, vendredi dernier à l’école nationale de la protection civile, a enregistré la présence du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le colonel Modibo Koné, du directeur général de la protection civile, le colonel-major Seydou Doumbia et beaucoup d’autres personnalités.
S’adressant aux stagiaires, le directeur de l’école nationale de la protection civile a indiqué que leur métier incarne un don de soi, un engagement absolu sans contrepartie ni considération aucune. Le lieutenant-colonel Thiam Samaké a également fait savoir que leur travail exige le respect de l’intimité des victimes et la sauvegarde de leurs fouilles. L’officier supérieur a saisi l’occasion pour demander aux autorités « la réalisation d’une école dont le site est déjà disponible ».

Pour sa part, le directeur général de la Protection civile a exhorté les stagiaires à la discipline, au don de soi et à la redevabilité envers la population, des valeurs cardinales sur lesquelles repose la réussite de leur mission. « Vous devez contribuer par vos actions de tous les jours à porter plus haut la renommée de la protection civile et non à ternir son image», leur a prodigué le colonel-major Seydou Doumbia. Avant d’ajouter : « Nous demeurons convaincus que vous saurez fructifier les connaissances acquises au cours de cette formation. »
Au cours de cette rencontre, les recrues ont fait à l’unisson le serment de « porter secours en tous lieux et en toutes circonstances et de faire face au risque de toute nature». L’événement a été également marqué par la remise des attestations et des cadeaux aux trois premiers des différentes catégories. Il est utile de souligner que la promotion 2018 pour laquelle une cérémonie de sortie n’avait pas été organisée, a été baptisée feu lieutenant sapeur-pompier Mamadou B. Touré au cours de la même rencontre. Et celle de 2019 porte le nom d’Adiaratou Dolo, décédée au cours de cette formation. Les séances de démonstration ont été les temps forts de la cérémonie.

Bembablin DOUMBIA

autho

Bembablin Doumbia

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT
editor

Sikasso: sos pour le Tata

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER