single

Le contrôleur général Soulaïmane Traoré a affiché sa volonté de faire régner l’ordre

À peine investi dans ses fonctions, le nouveau directeur général de la police nationale entend prendre le taureau par les cornes en faisant en sorte que l’insécurité et la peur changent de camp. D’après le contrôleur général Soulaïmane Traoré, « la police doit être le cauchemar des délinquants et des criminels ». Et toutes ses actions à venir vont aller dans ce sens. Il a fait cette déclaration hier lors de la traditionnelle conférence de presse annuelle de sa structure dans ses locaux à Hamdallaye ACI 2000.

S’adressant à la population, le directeur général de la police nationale fera savoir que la sécurité et l’ordre public ne sont pas que l’affaire de la seule police mais plutôt celle de tous. «J’attends donc de la population qui est la première victime des malfaiteurs qu’elle nous communique toutes les informations permettant la localisation et l’arrestation de délinquants », a exhorté le contrôleur général Soulaïmane Traoré.

S’agissant de ses hommes, l’officier supérieur de police a dit être à leur écoute constante afin de mieux répondre à leurs attentes, en particulier en matière de formation. Outre les braquages, les agressions physiques, les différents trafics d’armes, de drogue, de cigarettes qui sont le lot quotidien de leurs interventions, dira-t-il, ceux-ci doivent désormais faire face à une cybercriminalité sur Internet et les réseaux sociaux. D’autant que ce phénomène prend de plus en plus de l’ampleur dans notre pays.

Par ailleurs, le contrôleur général de police Soulaïmane Traoré a annoncé un recrutement de 3.250 élèves sous-officiers de police qui seront chargés du maintien de l’ordre.
«Cet accroissement de nos effectifs répond à une demande de la population et de nos forces de sécurité», a justifié le directeur général de la police nationale. Toute chose qui, pour lui, témoigne de leur détermination à combattre la criminalité à Bamako et dans le reste du pays. L’officier supérieur de police a ensuite affiché sa volonté ferme de faire régner l’ordre partout où sévissent les bandes armées.

En outre, il s’est réjoui des succès remportés ces derniers temps par plusieurs commissariats dans la lutte contre le banditisme, en particulier ceux des 2è, 7è et 13è arrondissements à la suite de l’arrestation de plusieurs délinquants et des saisies importantes de matériels et d’objets volés.

Le contrôleur général Soulaïmane Traoré a également adressé ses félicitations au commissariat de police du 12è arrondissement qui a interpellé la semaine dernière deux braqueurs et arrêté trois trafiquants d’armes artisanales en tout genre. Ces différentes actions témoignent de la volonté de la police nationale d’éradiquer la délinquance dans la ville de Bamako, selon son premier responsable.

Bembablin DOUMBIA

autho

Bembablin Doumbia

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT
editor

CAN U17 : La liste du Mali

TWITTER