single

La commission de dépouillement a retenu 10 organisations sur une trentaine qui avait postulé

Le ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille à travers sa cellule technique du Fonds d’appui à l’autonomisation de la femme et à l’épanouissement de l’enfant (CT-Fafe) a signé, vendredi dernier dans les locaux du département, un partenariat avec 10 organisations non gouvernementales (ONG).

La rencontre était présidée par la ministre de la Promotion de la Femme, del’Enfant et de la Famille, Mme Bouaré Bintou Founé Samaké, en présence de la directrice du Fafe, Mme Kanté Fatoumata Diancoumba, du porte-parole des ONG, Mme Simbara Fatalmoudou Touré et des représentants des partenaires. Il s’agit par cet accord de partenariat de mettre à la disposition des organisations concernées un montant de 312, 5 millions de Fcfa. Une première tranche de 250 millions de Fcfa, soit 80% du montant global sera mise à leur disposition. Le reliquat (20%) sera disponible après justification de la première tranche. La dynamique créée doit permettre une bonne mise en œuvre du financement alloué par le Fafe aux ONG. De manière spécifique, il s’agit de faire une prise de contact formelle, d’imprimer un caractère officiel à la convention signée par chacune des ONG avec la CT-Fafe et de lancer officiellement les activités de mise en œuvre de la convention.

Mme la ministre en charge de la Promotion de la Femme a rappelé que la rencontre d’échanges avec les partenaires entre dans le cadre de l’exécution des activités qui seront menées au titre de l’année 2020 sur financement de son département à travers le Fafe. Elle a rappelé que la sélection des ONG est intervenue à la suite d’un appel à manifestations d’intérêts, publié dans L’Essor n° 19242 du 9 septembre 2020. Selon Bintou Founé Samaké, la commission de dépouillement mise en place a retenu 10 organisations sur une trentaine qui avait postulé.

Pour la ministre, la sélection a été sans complaisance, avant d’ajouter que le financement du contrat sur le budget national est le témoignage éloquent de la volonté du gouvernement de la Transition d’apporter son soutien indéfectible aux couches vulnérables, notamment les femmes et les enfants.Dans le cadre de la mise en œuvre de cette convention, la ministre de la Promotion de la Femme, del’Enfant et de la Famille a souligné que les acteurs signataires de l’accord seront amenés à parcourir tout le territoire national, malgré les contraintes liées au terrain et au double contexte sanitaire et sécuritaire. Et la ministre d’inviter les partenaires aux respects scrupuleux de leurs engagements. Elle a réitéré l’engagement de son département à accompagner à travers la CT-Fafepour le suivi des activités.

Pour sa part, Mme Simbara Fatalmoudou Touré s’est réjouie du choix porté sur les organisations bénéficiaires des financements à travers la CT-Fafe. Elle a également témoigné de l’intérêt que le département porte aux contributions des ONG dans l’atteinte des objectifs du ministère.

Amsatou Oumou TRAORE

autho

Amsatou Oumou Traoré

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER