single

L’accord intervenu sous l’égide du Haut conseil islamique en mars dernier entre les chasseurs traditionnels Dozos et les groupes terroristes a volé en éclats depuis le 2 juillet. Après les attaques successives qui avaient fait trois morts et des blessés dans trois localités du Cercle la semaine dernière, ce dimanche, deux autres attaques ont été perpétrées par des bandits armés.

La première attaque a eu lieu vers 13 heures entre Dongali et Kolon-Coura dans la Commune rurale de Séribala. Des chasseurs traditionnels Dozos de Dongali ont été attaqués par des individus armés non identifiés. Du côté des Dozos, il y a eu 6 morts et 12 blessés dont 3 ont été évacués sur l’hôpital de Ségou et les autres au Centre de santé de référence de Niono.

La deuxième attaque s’est produite à Bougou Wèrè dans la Commune rurale de Pogo. Là aussi, des chasseurs de M’Bewani sont tombés dans une embuscade. Le bilan est de 1 mort et 2 blessés qui ont été admis au CSCOM de Séribala.

La journée du dimanche, jour de foire à Niono, a été beaucoup perturbée par des agissements des bandits armés à l’égard des forains. Ils exigeaient des femmes le port du voile et aux hommes de se défaire de leurs amulettes.

Mahamadou SAMAKÉ
Amap-Niono

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER