single

À deux jours de l’investiture du président élu Mohamed Bazoum, les habitants de la capitale nigérienne ont passé une nuit de mardi au mercredi agitée. Des tirs nourris à l’arme lourde ont été entendus dans le secteur de la résidence présidentielle, selon des sources locales citées par l’AFP.

Une source sécuritaire a confirmé à l’AFP une tentative de coup d’Etat et « des arrestations parmi les quelques éléments de l’armée qui sont à l’origine de cette tentative de coup d’Etat. Ce groupe de militaires n’a pas pu s’approcher du palais présidentiel lorsque la garde présidentielle a riposté », a poursuivi la même source.

Selon les informations de nos confrères de RFI, la riposte de la Garde présidentielle, lourdement armée, a mis en déroute les assaillants, à bord de trois pick-up. Le calme est également revenu à Niamey et la circulation fluide au centre-ville, ce mercredi dans la matinée.

À noter que cet incident survient deux jours avant la l’investiture du nouveau président nigérien Mohamed Bazoum. Sa victoire à la présidentielle a été entérinée par la Cour constitutionnelle mais toujours contestée par son rival Mahamane Ousmane.

M. TOURÉ
autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER