single

Le chef de l’État nigérien, Mahamadou Issoufou, après deux mandats, a décidé de se mettre en retrait du pouvoir. Le président sortant était à Abidjan, mardi, pour faire ses adieux à son homologue ivoirien Alassane Ouattara, lors d’une audience au Palais présidentiel.

« Il fallait que je vienne vous voir en tant que président de la République pour vous dire au revoir, parce que le 2 avril prochain, je vais passer le témoin à un nouveau président démocratiquement élu par le peuple nigérien ». C'est en ces termes que le président nigérien a justifié sa présence sur le sol ivoirien, selon nos confrères de Fratmat.
Mahamadou Issoufou a, par ailleurs, soutenu que sa visite en Côte d’Ivoire vise à saluer son ‘’ frère’’ pour le deuil qui le frappe suite au décès de son chef du gouvernement. « J’ai voulu aussi saisir cette occasion pour vous renouveler toutes mes condoléances suite à la disparition du Premier ministre Hamed Bakayoko. A travers moi, c’est l’ensemble du peuple du Niger qui pleure le Premier ministre Hamed Bakayoko », a affirmé le Chef d’État nigérien.
Le président Alassane Ouattara l’a remercié pour son soutien en cette période difficile et d’épreuves. « Merci pour ces paroles très aimables et les condoléances. Les Premiers ministres Hamed Bakayoko et Amadou Gon Coulibaly étaient des grandes personnalités, deux grands hommes d’État. Merci pour cette marque de solidarité », a répondu le Chef de l’État ivoirien.
S. SIDIBÉ
autho

Souleymane Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER