single

Les villages de Tchombangou et Zaroumdareye dans préfecture de Ouallam au Niger près de la frontière avec le Mali, ont fait l’objet d'une attaque djihadiste ce samedi 02 janvier 2021.


Le maire de Tondikiwindi, la commune administrative des localités, cité par plusieurs médias ce dimanche, confirme que le bilan de l'attaque s'élève à une centaine de villageois tués.

« Nous venons juste de rentrer des lieux des attaques. À Tchombangou, il y a eu jusqu’à 70 morts et à Zaroumdareye 30 morts », a déclaré Almou Hassane, le maire de Tondikiwindi, cité par l'AFP.

Selon les informations rapportées par plusieurs médias, dont Radio France internationale (RFI), les djihadistes à moto ont attaqué les deux villages en représailles après que deux leurs combattants, en excursion, ont été neutralisés par des jeunes du village de Tchombangou. Les forces spéciales nigériennes ont été déployées dans la zone où s'est déroulée cette attaque meurtrière.

Le président nigérien Mahamadou Issoufou s’est exprimé sur cette attaque terroriste ce dimanche. « Je voudrais au nom du peuple nigérien et en mon nom propre adresser nos condoléances les plus émues aux populations de Tchombangou et Zaroumdareye, suite à l’attaque lâche et barbare de leur village », s’est indigné le chef de l’État nigérien dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux.

M. TOURÉ
autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER