single

Le gouvernement á travers le Commissariat à la sécurité alimentaire a offert 43 tonnes de mil aux populations et 60 tonnes d’aliment bétail aux propriétaires d’animaux affectés par les conséquences de Covid-19.
à Soumpi, l’ensemble des 33 chefs de villages, de fractions et du Conseil communal ont décidé que la donnation soit partagée aux 2.396 ménages recensés. Le maire de la Commune de Soumpi, Mohamed Ag Ahmed dit Dofana, a remercié le gouvernement à travers le Commissariat à la sécurité alimentaire pour cette donation qui vient à un moment où les populations en ont le plus besoin.

Il a indiqué que la forte pluviométrie enregistrée cette année et la montée des eaux du fleuve Niger à travers une crue exceptionnelle ont dévasté des mares et des périmètres rizicoles entiers dans la commune. En effet, plus de 1.400 ha ont été détruits par les eaux. En conséqeunce, il n’y a pas eu de récolte de mil et de sorgho cette année dans les champs dunaires. Selon Bocar Tangara, chef de village de Fansara, cette distribution gratuite bien qu’insuffisante face aux énormes besoins des populations et du bétail en vivres, est surtout symbolique.

Elle est accueillie comme un trophée car elle suscite chez eux un sentiment de fierté nationale. « Ici on avait l’impression d’être abandonné par notre pays mais aujourd’hui tous les chefs de village et fraction de la Commune sont réunis pour parler Mali; cela n’était pas arrivé depuis plusieurs années », a-t-il dit.
Il faut noter que le Cercle de Niafunké de façon générale a été affecté par des inondations de zones de cultures et pâturages à cause de la montée des eaux et la forte pluviométrie. Cette situation a considérablement réduit la production agricole dans la localité.

Sékou A. MAïGA
Amap-Niafunké

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT
editor

CAN U17 : La liste du Mali

TWITTER