single

Mahamadou Sidibé dit Wash n’est plus. Le correspondant de l’AMAP et de l’ORTM à Nara a été arraché à l’affection des siens, le mardi 2 février, des suites d’un accident de circulation qui a également coûté la vie à son fils de 5 ans. Professeur d’histoire et de géographie au lycée public de Nara, Mahamadou Sidibé était titulaire d’une maîtrise en histoire et géographie obtenue en 2002, à la Faculté des lettres, langues, Arts et Sciences humaines de l’Université de Bamako (FLASH).

Passionné de l’information dès son jeune âge ce qui lui a valu le surnom de «Washington» en référence à la radio de cette ville (capitale fédérale des états-Unis d’Amérique), Mahamadou Sidibé était un homme sociable et plein d’humour qui faisait de lui un animateur hors pair. Il était reconnu aussi comme un travailleur acharné et rigoureux. Ce qui lui a valu, en 2008, d’être retenu par l’AMAP et l’ORTM pour proposer ses services en qualité de correspondant dans le Cercle de Nara. Il a courageusement rempli cette fonction par son désir constant d’apprendre et son dévouement pour la cause de sa localité.

Mahamadou Sidibé a été accompagné à sa dernière demeure, le mercredi 3 février, par une foule nombreuse de parents, d’amis, de collaborateurs et d’anonymes, en présence du nouveau gouverneur de la Région de Nara, du préfet, de plusieurs sous-préfets et maires du Cercle de Nara. à 49 ans Mahamadou Sidibé nous quitte à jamais. Il repose désormais pour l’éternité au cimetière du quartier Sahel Vert de Nara, laissant derrière lui, une veuve et une petite fille inconsolable. Dors en paix Wash !

Correspondance particulière
Baye COULIBALY

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER