single

Elle était prise d'assaut depuis mercredi, la ville mozambicaine de Palma est tombée samedi sous le contrôle des assaillants, selon des sources sécuritaires citées par l'AFP. Elle était prise d'assaut depuis mercredi, la ville mozambicaine de Palma est tombée samedi sous le contrôle des assaillants, selon des sources sécuritaires citées par l'AFP.Palma, située dans la province de Cabo Delgado, au nord-est du Mozambique abrite un projet gazier du groupe français Total.


Mercredi, 180 personnes s'étaient retrouvées piégées dans un hôtel de Palma lors de l'attaque djihadiste contre cette ville. L'attaque, lancée mercredi après-midi, a obligé des habitants terrifiés à se réfugier dans la forêt environnante et des travailleurs à se cloîtrer dans l'hôtel Amarula.


«Presque toute la ville a été détruite. Beaucoup de gens sont morts », a dit un travailleur joint par téléphone, cité par l'AFP, qui précise que le travailleur n'a pas donné de détails sur les victimes et leur nationalité.


Palma est située à plus de 1 800 km au nord-est de Maputo dans la province riche en gaz de Cabo Delgado, où les autorités sont confrontées à une violente insurrection depuis 2017. Des djihadistes armés, connus sous le nom d'Al Shabab et qui ont fait allégeance au groupe Etat islamique en 2019, y mènent des attaques sanglantes depuis plus de trois ans.


S. SIDIBÉ

autho

Souleymane Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER