single

Suite à la mort de trois militaires français à Hombori (Mali) lundi, le président de la République Bah N’Daw « s’incline devant la mémoire de ces jeunes tombés en héros ». « Je voudrais en cette douloureuse circonstance, en mon nom personnel et au nom du peuple malien, adresser mes condoléances les plus émues aux familles des défunts, à leurs frères d’armes, au Président de la République française Emmanuel Macron ainsi qu’au peuple français » s’est-il exprimé dans un communiqué de la présidence.


Le chef de l’Etat a exprimé, par la même occasion, sa gratitude à la nation française pour « l’engagement multiforme et militaire en particulier, aux côtés du Mali et ce, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme."

5fea3f3ccb81f_file.jpeg

Le brigadier-chef Tanerii Mauri, du chasseur de 1ère classe Quentin Pauchet et du chasseur de 1ère classe Dorian Issakhanian sont morts alors que leur véhicule blindé a été atteint par un engin explosif à Hombori.

Les décès de ces trois soldats appartenant au 1er régiment de chasseurs de Thierville-sur-Meuse (Meuse) portent à 47 le nombre de soldats français tués dans les opérations Serval puis Barkhane.


Dans un communiqué, le président français Emmanuel Macron a exprimé sa "très grande émotion" et "salue avec le plus grand respect la mémoire de ces militaires, morts pour la France dans l’accomplissement de leur mission».


A. CISSE

autho

Ahmadou Cissé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER