single

Ces phénomènes météorologiques réduisent la visibilité pour les usagers


Depuis quelques jours,une épaisse couche de poussière enveloppe la ville de Mopti. La brume de poussière de couleur grise, jaunâtre a presque voilé le ciel, réduisant du coup la visibilité. Même si la situation n’empêche pas les populations de vaquer à leurs occupations, elle a quand même des conséquences sur la santé et l’environnement.

Les tempêtes de poussière sont des phénomènes météorologiques fréquents dans les zones arides et semi-arides. Selon un spécialiste de la météo, les vents forts arrachent de grandes quantités de sable et de poussière aux sols nus et secs et les transportent dans l’atmosphère sur des centaines de milliers de kilomètres. Si beaucoup de Mopticiens ont observé le phénomène de brume de poussière persistant, ils sont nombreux à le qualifier de banal et passager comme le ferrailleur Ibrahima Kamia.

En milieu sanitaire, on estime que la poussière en suspension dans l’air présente de graves risques pour la santé. Selon Dr Amadou Dembélé, elle contient deux types de particules. Des particules qui ne peuvent être inhalées et n’affectent que les organes externes. Elles sont surtout responsables d’irritations de la peau et des yeux, de conjonctivites et d’infections oculaires. Les particules fines qui peuvent être inhalées, déclenchent des affections telles que l’asthme, les trachéites, les pneumonies, les rhinites allergiques et la silicose.

Toutefois, quand ces particules pénètrent dans les voies respiratoires inférieures et atteignent la circulation sanguine, elles peuvent affecter tous les organes internes et causer des troubles cardio-vasculaires. Alors, en cette période de pandémie de Covid-19 dont les symptômes sont, entre autres la fièvre, la toux sèche, la fatigue, les maux de gorge, la conjonctivite, la perte de l’odorat ou du goût et l’éruption cutanée, les mêmes symptômes peuvent apparaître chez une personne sensible à la poussière.

À défaut de rester à la maison, Dr Dembélé conseille le port des vêtements adaptés, le masque et les lunettes pour se protéger contre cette tempête de poussière.

Dramane
COULIBALY

AMAP-MOPTI

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER