single

Une petite frustration pour le Mali. Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, les Aigles n’ont pas réussi à s’imposer devant les Léopards de la RD Congo (1-1), vendredi 11 juin, en match amical, au stade Olympique d’El Menzah à Tunis. C’était la deuxième sortie amicale des Aigles après leur défaite contre l’Algérie (0-1), à Blida. Avec une possession de balle remarquable, les joueurs de Mohamed Magassouba ont raté une demi-douzaine d’occasions de but et ont vu les Congolais revenir dans le jeu pour ensuite arracher le match nul en toute fin de partie. Les Aigles ont étalé les mêmes lacunes que lors des précédentes rencontres : manque de réalisme et de concentration, vulnérabilité en défense.

Pour ce face à face avec les Léopards, le sélectionneur national a apporté huit changements par rapport à l’équipe de départ du premier match. Seuls Mamadou Fofana, Aliou Dieng et Amadou Haïdara ont été conservés. Le gardien Ibrahim B. Mounkoro, les défenseurs Sénou Coulibaly, Falaye Sacko, Siaka Bagayoko «Chato», le milieu de terrain Adama Traoré «Noss», les attaquants Moussa Doumbia, Adama Traoré «Malouda» et Kalifa Coulibaly ont été titularisés en lieu et place de Djigui Diarra, Boubacar Kiki Kouyaté, Hamari Traoré, Charles Traoré, Lassana Coulibaly, Moussa Djénépo, Sékou Koïta et El Bilal Touré.

L’entame de match est parfaite pour la sélection nationale. Dès la 4è minute, Kalifa Coulibaly débloque le tableau d’affichage pour le Mali, suite à un excellent travail d’Adama Traoré «Noss». Les joueurs de Mohamed Magassouba maîtrisent le jeu, monopolisent le ballon. Les Congolais subissent et sont presque inexistants. Sous l’impulsion de Noss et Moussa Doumbia, les Aigles font une bonne animation offensive et font courir leurs adversaires derrière un ballon insaisissable. Malheureusement, les hommes de Mohamed Magassouba se contentent d’une domination stérile et ne parviennent pas à réaliser le break. L’équipe manque cruellement de percussion et de réalisme devant à l’image de Sékou Koïta qui gâche la balle du 2-0 à six minutes de la fin du temps réglementaire (84è min).

Incapables de marquer, les Aigles s’exposent aux contres des Congolais. Et comme l’équipe éprouve toujours des difficultés à finir ses matches, elle se fait surprendre par les Léopards. à la 86è minute, le nouvel entrant Ben Malango marque de la tête sur un coup franc de Moutoussamy (86è min). «Nous pouvions gagner facilement ce match, mais l’équipe a péché dans la finition. Les joueurs ont mouillé le maillot et méritent d’être félicités.

La RD Congo a eu un seul temps fort dans le match et elle a marqué, le haut niveau c’est aussi les détails», a analysé Mohamed Magassouba après la rencontre. C’est le troisième match de rang sans victoires des Aigles, après les défaites concédées face, respectivement à la Guinée (0-1 éliminatoires de la CAN) et l’Algérie (0-1, amical).

Demain, le capitaine Hamari Traoré et ses coéquipiers auront l’occasion de mettre fin à la disette face aux Aigles de Carthage qu’ils affrontent en amical au stade de Radès. Selon nos informations, la sélection tunisienne sera privée de quatre joueurs dans ce choc avec les Aigles : Mohamed Ali Ben Romdhane et Moez Ben Cherifia qui doivent disputer la demi-finale de la Ligue des champions d’Afrique avec l’Espérance Tunis, le 19 juin et Wahbi Khazri et Dylan Bronn qui ont quitté le stage bloqué des Aigles de Carthage avec accord du staff technique.

Ladji. M. DIABY

Vendredi 11 juin au stade Olympique d’El Menzah

Mali-RD Congo : 1-1

Buts de Kalifa Coulibaly (4è min) pour le Mali ; Ben Malango Ngita (85è min) pour la RD Congo.

L’équipe du Mali : Ibrahim B. Mounkoro, Falaye Sacko, Mamadou Fofana, Senou Coulibaly, Siaka Bagayoko, Aliou Dieng (Moussa Kyabou, 64è min), Amadou Haïdara (Mohamed Camara, 46è min), Adama Traoré «Noss» (Souleymane Diarra, 64è min), Adama Traoré «Malouda» (Ibrahim Kané, 71è min), Moussa Doumbia, Kalifa Coulibaly (Sékou Koïta, 70è min). Sélectionneur : Mohamed Magassouba.

autho

Ladji M. Diaby

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER