single

Professeur principal d’enseignement secondaire de classe exceptionnelle, Mamadou Oulalé est le nouveau secrétaire général de la Présidence de la République, avec rang de ministre. Il a été nommé par le décret n°-2021-0388/PT-RM du 13 juin 2021.

Né le 15 mai 1952 à Ségou, Mamadou Oulalé est titulaire d’une maîtrise en Lettres modernes obtenue à l’École normale supérieure de Bamako (Ensup) avec mention bien. Il a débuté sa riche carrière d’enseignant par un stage pratique à l’École centrale pour l’industrie, le commerce et l’administration de Bamako (Ecica) en 1982.

Une année après, le natif de Ségou servira comme professeur titulaire au lycée Dougoukolo Konaré de Kayes de 1983 à 1988, avant d’enseigner au lycée technique de Bamako (1988-1997).

Un passage important de sa carrière qui le conduira hors du continent à travers un stage de perfectionnement en France, à l’Institut montpelliérain d’étude française (IMEF), en français scientifique et technique, français des affaires. Mais aussi en français de l’économie et de l’entreprise, ainsi qu’en français général de la communication.

Cette belle carrière dans l’enseignement ouvrira les portes de l’Administration à Mamadou Oulalé qui servira comme chargé de mission au niveau de plusieurs départements ministériels de 1997 à 2012, notamment le ministère des Mines et de l’Énergie ; le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, et le département de la Fonction publique, de la Réforme de l’État et des Relations avec les institutions.

De 2012 à 2014, Mamadou Oulalé a également occupé la fonction de conseiller technique à la Primature où il fut le coordinateur de la Cellule développement des ressources humaines.

Réputé discret, compétent, d’une grande humilité, doublé d’un sens élevé de probité morale, le nouveau secrétaire général de la Présidence reversait à ses DAF (directeur administratif et financier), les fonds mis à sa disposition après ses missions à l’étranger. C’est le cas d’une mission effectuée au Maroc pour raison de santé où, à son retour, il a reversé plus d’un million de Fcfa à son DAF.

Mamadou Oulalé est un militant de première heure du mouvement démocratique. Ancien responsable syndical, il fut membre fondateur et premier secrétaire général de l’Amicale des anciens militants et sympathisants de l’Union nationale des élèves et étudiants du Mali (AMS-UNEEM). Également co-fondateur du parti Congrès national d’initiative démocratique-Faso Yiriwa ton (CNID-FYT). Il s’est retiré de la vie politique depuis plusieurs années, tout en gardant intact son engagement pour la défense de la patrie.

Chevalier de l’Ordre national du Mali, Mamadou Oulalé est un grand commis de l’administration qui a fait valoir ses droits à la retraite en 2015. Marié et père de trois enfants, il aime la lecture et la marche. Il parle bambara, français, anglais et allemand.



Aboubacar TRAORÉ

autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER