single
Dans un communiqué publié, ce jeudi 22 juillet, la direction générale de la Police nationale, informe l'opinion publique que ce mercredi soir vers 23h 40, lors d'un contrôle de sécurité, effectué par une patrouille de la Police dans le secteur de Lafiabougou, les policiers ont repéré une voiture au comportement suspect, et ont intimé l'ordre au chauffeur de s'arrêter. Celui-ci, poursuit le document, « malgré ces injonctions, a refusé d'obtempérer et a préféré prendre la fuite. Lors de cette fuite, le véhicule mis en cause a fini par heurter plusieurs jeunes, causant quatre blessés parmi eux ».
Ainsi, « les policiers ont alors été pris à partie par une foule en colère et menaçante de plusieurs centaines de personnes, et pour se dégager ils ont du faire usage de leur arme de service, en effectuant des tirs de sommation », indique le communiqué.
Et de préciser que « malheureusement, au cours de cette opération, il y'a eu mort d'homme ». A cet effet, la direction générale de la police a immédiatement et en conjonction avec les élus locaux, entrepris des démarches en vue de retrouver le calme et d'apaiser la population.
Par ailleurs, le document informe que le procureur de la République près le tribunal de Grande Instance de la Commune IV a été saisi de même que l'Inspection de la police afin que toute la lumière soit faite sur ce dramatique et regrettable incident.
C'est ainsi que sans plus attendre, « une sanction disciplinaire a été prise à l'encontre de toute l'équipe mise en cause sans préjuger de sa culpabilité que seule l'enquête déterminera », assure la direction générale qui présente ses condoléances à la famille du défunt et souhaite prompt rétablissement aux blessés.
A.TRAORÉ
autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER