single
La France a décidé de suspendre les opérations conjointes de ses militaires engagés au Mali avec les forces armées maliennes, annonce un communiqué du ministère français des armées transmis à l'AFP.


La France « a décidé de suspendre, à titre conservatoire et temporaire, les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes ainsi que les missions nationales de conseil à leur profit », a indiqué le communiqué le ministère des français des armées.


Ces décisions prises par les autorités françaises « seront réévaluées dans les jours à venir au regard des réponses qui seront fournies par les autorités maliennes », indique le communiqué.


Cette nouvelle posture de la France est liée à la « transition politique » en cours au Mali et les récents événements ayant conduit à démission des anciens président et Premier ministre de la Transition.


Le président français Emmanuel Macron avait déjà laissé entendre, dimanche dernier, dans une interview publiée dans la presse française, qu’il retirerait ses troupes si le Mali allait « dans le sens » d'un islamisme radical.


Les forces françaises sont engagées dans la lutte contre le terrorisme au Mali depuis 2013. D'abord sous l’opération Serval puis Barkhane, elles mènent avec les forces maliennes et celles du G5-Sahel des opérations militaires conjointes contre les groupes armés terroristes.


M. TOURÉ avec AFP
autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER