single
Les dirigeants européens ont « condamné avec la plus grande fermeté » l'arrestation du président de la Transition et de son Premier ministre. Le président français Emmanuel Macron a réagi à la situation qui prévaut, ce mardi 25 mai à l'issue d'un sommet européen.


« Nous sommes prêts, dans les prochaines heures, si la situation n'était pas clarifiée, à prendre des sanctions ciblées contre les protagonistes de cette prise de pouvoir », a affirmé Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse.


« Ce qui a été conduit par les militaires putschistes est un coup d'État dans le coup d'Etat inacceptable, qui appelle notre condamnation immédiate », a réagi le président français. Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a, quelques minutes avant Emmanuel Macron, indiqué devant l'Assemblée nationale que la France demandait une réunion d'urgence devant le Conseil de sécurité de l'ONU.


S. SIDIBÉ avec l'AFP
autho

Souleymane Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER