single
Les casques bleus de la Minusma basés à Aguelhok, dans la région de Kidal, ont repoussé ce matin une attaque dirigée contre le camp des Nations unies.


La riposte des casques bleus a été à la hauteur de l’intensité de l’attaque, forçant les assaillants, des individus armés non identifiés, à prendre la fuite, indique un communiqué rendu public mardi 1 juin par la Minusma.


Le représentant spécial du Secrétaire général des Nations-unies unies, El-Ghassim Wane, a fermement condamné cette attaque, selon le communiqué, qui fait suite à une série d’autres attaques similaires contre les Casques bleus dans cette région.


Il a réaffirmé, indique la même source, que « la détermination de la Minusma à mener à bien son mandat d’appui à la sécurisation et à la stabilisation du Mali ».


Avant d'exhorter « la population d’Aguelhok à ne pas céder aux manipulations de ceux qui cherchent à saper les efforts de paix et de réconciliation ».


La Minusma, a-t-il ajouté, « poursuivra le dialogue constructif déjà engagé avec les habitants d’Aguelhok pour trouver des solutions pratiques à leurs préoccupations ».


S. SIDIBÉ
autho

Souleymane Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER