single

Le Consulat général du Mali à Paris a fait l'objet, vendredi 19 février 2021, d'une attaque violente perpétrée par un groupe dénommé "Mouvement anti-NINA". Cette tentative d'entrée par effraction a occasionné trois blessés légers parmi les vigiles. L’information de l’attaque est donnée par le chargé d'affaires de l'ambassade du Mali en France, Abdallah Ag Hama, dans une lettre adressée au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali.

Les manifestants ont fait plusieurs dégâts matériels à savoir la destruction de la baie vitrée, de la porte d'entrée principale, de deux fenêtres, des véhicules et de deux caméras de vidéosurveillance y compris le saccage du Hall principal et de la salle des machines.
Ce forfait a été commis, selon le Chargé d'affaires par une soixantaine de personnes suite à l'appel à la violence sur les réseaux sociaux d'un certain Ali Boune dit Ras 24. A l'analyse, explique la lettre de l'ambassade, cette attaque a été initiée par les leaders du Mouvement anti-Nina qui publiaient régulièrement sur les réseaux sociaux des vidéos et enregistrements audio dans lesquels ils menaçaient d'attenter à l'examen physique du personnel et de saccager les biens de la mission diplomatique et consulaire s'ils obtiennent la suppression du NINA comme pièce de base pour obtenir du passeport.
Selon le document, une vingtaine de personnes ont été interpelées et conduites au commissariat de Bagnolet après l'intervention des forces de l'ordre françaises pour disperser les manifestants à coup de gaz lacrymogène.
M. DIAWARA
autho

Mohamed D. Diawara

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER