single

Le chef d'état-major général des armées donne plus de détails sur l'attaque meurtrière qui a visé, lundi après-midi, la relève montante du poste de sécurité de Tessit, localité située à 55 km au Sud-Ouest d'Ansongo, Région de Gao.

L'embuscade a été tendue par une centaine d'hommes à bord de pick-up et sur des motos et l'accrochage a eu lieu à 20 km de Tessit sur l'axe Lellehoxe-Tessit, précise un communiqué du chef d'état-major général des armées.
Le dernier bilan établi par l'état-major général des armées fait état de 33 militaires tués, 14 blessés. Trois véhicules ont également été détruits et côté ennemi 20 morts retrouvés sur le terrain, précise la hiérarchie militaire. «Tous les blessés sont présentement évacués dans des centres de prise en charge spécifiques », souligne la source militaire.
«Une compagnie a été envoyée dans la zone pour le ratissage. Les blessés ont été évacués par la Minusma. Deux hélicoptères de la force Barkhane étaient sur zone pour appuyer les forces armées maliennes», indique le communiqué.
M. TOURÉ
autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER