single
Le colonel Assimi Goïta va assurer la présidence de la Transition jusqu’au terme du processus. La confirmation est donnée par la Cour constitutionnelle, dans un arrêt publié, ce vendredi 28 mai, et publié dans le journal officiel. La haute juridiction à, auparavant, constaté la vacance de la présidence de la Transition, suite à la démission du président Bah N’Daw.


Le colonel Assimi Goïta, le vice-président de la Transition « exerce les fonctions, attributs et prérogatives de Président de la Transition pour conduire le processus de transition à son terme », précise l'arrêt de la Cour constitutionnelle.


Dans le même arrêt, la haute juridiction constate en effet « la vacance de la Présidence de la Transition suite à la démission » de l'ex-président de la Transition Bah N’Daw.


À compter de la notification de cet arrêt, note la Cour constitutionnelle « le vice président de la Transition porte le titre de Président de la Transition, chef de l’État ». Cette décision met un terme à un débat judiciaire et éminemment politique qui alimente les médias nationaux et internationaux depuis la démission du président Bah N’Daou et du Premier ministre Moctar Ouane.


M. TOURÉ
autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER