single

L’Association des partenaires distributeurs d’Orange-Mali invite les distributeurs grévistes à surseoir à leur mouvement d’humeur afin de trouver des solutions concertées à leurs problèmes. Elle animait hier un point de presse à Niaréla, en Commune II du District de Bamako pour rassurer l’opinion nationale quant à la poursuite des opérations de transfert d’argent via Orange Money.

Cette situation, selon le chargé de communication de ladite Association, Oumar Diop, serait due à une mésentente avec un de leur partenaire qui se plaint de la baisse des tarifs d’opération d’Orange Money. Il a invité les «collaborateurs grévistes à ouvrir le dialogue afin de trouver, ensemble un terrain d’entente».

Toutefois, le chargé de communication du groupement a rassuré les clients d’Orange Money que les activités quotidiennes d’envoi et de réception d’argent se poursuivent sur toute l’étendue du territoire national : de Kayes à Kidal. Une rencontre entre les différentes parties est prévue dans les jours à venir pour trouver un terrain d’entente, a-t-il ajouté.

Rappelons que des personnes se présentant comme des distributeurs d’Orange Money ont rendu public, le week-end dernier, un mot d’ordre de grève allant du 3 au 6 août. Ces dernières protestent contre les réductions successives des commissions qu’ils reçoivent de l’opérateur téléphonique Orange-Mali sur chaque transaction effectuée à la suite d’un retrait d’argent via le service Orange Money. Une situation qu’ils endurent depuis 2019, selon eux.

Oumar SANKARÉ

autho

Oumar Sankaré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER