single

C'est parti pour les Jeux olympiques, Tokyo 2020, après le report de l'an passé dû à la pandémie de Covid-19. La cérémonie d'ouverture de la 32è Olympiade s'est déroulée, ce vendredi 23 juillet 2021, dans l'ambiance sobre du Stade olympique de Tokyo sans public, mais en présence de l'Empereur du Japon, Naruhito, et du président du Comité international olympique (CIO), l'Allemand Thomas Bach, champion olympique en escrime en 1976.

Le défilé de 206 délégations a débuté par la Grèce suivie de l'équipe des réfugiés. Tous vêtus de boubou blancs, les athlètes de la délégation du Mali, conduits par le porte-drapeau, le taekwondoïste Seydou Fofana, sont passés à la 175è position.

Le Mali est présent aux Jeux olympiques de Tokyo avec quatre athlètes. Le porte-parole Seydou Fofana (taekwondo, 68kg) est la principale chance de médaille de notre pays. Il est qualifié aux JO lors du tournoi de qualification africaine au Maroc. Les autres athlètes sont Djenébou Danté (100m, athlétisme) et Fodé Sissoko (200m, athlétisme) et Sébastien Kouma (100m nage libre).

La joueuse de tennis japonaise Naomi Osaka, n°2 mondiale, a eu l'honneur d'allumer la flamme au Stade olympique de Tokyo, à la fin de la cérémonie d'ouverture. Quelques minutes plus tôt, l'empereur du Japon, Naruhito, a déclaré ouverts les Jeux olympiques de Tokyo.

Même si certaines disciplines, notamment le football, ont déjà débuté, il y a quelques jours, les Jeux olympiques de Tokyo 2020 sont officiellement lancés ce vendredi 23 juillet. Plus de 11.000 athlètes du monde entier vont s'affronter jusqu'au 8 août prochain dans différentes disciplines en terre nippone.

M. TOURÉ

autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER