single

Selon Jean-Pierre, le partenariat entre le Mali et l’ONU est basé sur la confiance

Le secrétaire général-adjoint aux opérations de paix de l’Organisation des Nations unies (ONU), Jean-Pierre Lacroix a été reçu en audience, hier à la Base B, par le président de la Transition, Bah N’Daw.
À l’issue de la rencontre, le secrétaire général-adjoint aux opérations de paix de l’Organisation des Nations unies a confié à la presse qu’il était venu réaffirmer la détermination de l’organisation onusienne, en particulier la Minusma à faire le maximum pour aider le président de la Transition à réussir sa mission.

Le diplomate onusien a rappelé que la mise en place de toutes les institutions de la Transition a été finalisée récemment. Cependant, il a indiqué qu’il y a beaucoup de travail à accomplir dans les 14 mois à venir, notamment la préparation des élections, les réformes institutionnelles, le renforcement des capacités des forces armées et de sécurité maliennes, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger et l’intensification des efforts concernant la situation dans la Région de Mopti.

«Nous nous réjouissons du partenariat établi avec les autorités de la Transition et qui est basé sur la confiance. Ce partenariat reflète l’identité de nos objectifs, nous allons aider le Mali à réaliser cet agenda ambitieux pour les 14 mois qui viennent», a-t-il promis avant d’ajouter qu’il a profité de sa rencontre avec le président Bah N’Daw pour rendre hommage aux soldats de la Minusma et aux militaires maliens qui ont perdu la vie ces dernières années. «Les forces partenaires ont payé un tribut très lourd, suite aux attaques perpétrées par les terroristes», a souligné Jean-Pierre Lacroix. Et d’ajouter : «Je lui (le président Bah N’Daw, ndlr) ai dit que ces pertes communes nous confortent dans le sentiment que nous sommes tous engagés dans la même entreprise avec les mêmes objectifs».

Mohamed D. DIAWARA

autho

Mohamed D. Diawara

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER