single

Le président haïtien, Jovenel Moïse, a été assassiné, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021 par « un groupe d'individus non-identifiés » qui ont attaqué sa résidence à Port-au-Prince, a annoncé un communiqué du Premier ministre du pays, Dr Claude Joseph.

« Un groupe d'individus non identifiés, dont certains parlaient en espagnol, ont attaqué la résidence privée du président de la République et ainsi blessé mortellement le chef de l'État. Blessée par balle, la Première Dame prend les soins que nécessite son cas », précise le communiqué du Premier ministre haïtien.

Le Premier ministre appelle, par ailleurs, la population au « calme », indiquant que « la situation sécuritaire du pays est sous le contrôle » de la Police et des Forces Armées. « Toutes les mesures sont prises afin de garantir la continuité de l'État et protéger la Nation », assure le communiqué.

Jovenel Moïse, 53 ans, était président haïtien depuis février 2017, élu sous les couleurs du Parti haïtien Tèt Kale (PHTK). Il était contesté depuis plusieurs mois par l’opposition, depuis la fin de son mandat, le 7 février 2021, déclaré par Conseil supérieur du pouvoir judiciaire. Le président Jovenel Moïse voulait organiser un referendum constitutionnel qui était prévu en juin puis reporté pour le 26 septembre prochain.

M. TOURÉ

autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER