single

Pour éradiquer l’insécurité grandissante dans la ville de Gao marquée par des assassinats ciblés, la prolifération des armes légères, la circulation des véhicules non immatriculés, le commandant de la première région militaire de Gao, le colonel Issa Coulibaly et ses hommes ont initié le week-end dernier une patrouille de grande envergure au centre et à la périphérie de Gao. À cet effet, des check-points temporaires ont été installés sur toutes les grandes artères de la ville.

L’installation de ces équipements a permis aux Forces de défense et de sécurité (FDS) de contrôler les engins à deux roues, les tricycles et les véhicules. Les opérations se sont déroulées de 7 heures du matin à 16 heures. Elles ont permis la saisie de 6 véhicules dont 5 pick-up et une Toyota Hilux, 11 armes de guerre dont 9 pistolets mitrailleurs (PM), 1 PKM et 1 PA (pistolet automatique).

Auxquels s’ajoutent des munitions et d’autres matériels de combat.
Cette patrouille a été organisée avec le soutien du gouverneur de la Région de Gao, le général de brigade Moussa Traoré. Un couvre-feu a débuté lundi et prendra fin le 1er mars 2021. Il pourrait être reconduit.



Abdourhamane TOURÉ
Amap-Gao

autho

Abdourhamane Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT
editor

Bamako très sale

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER