single

Photo de famille après la cérémonie

C’est dans la bonne humeur que les travailleurs de l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP) ont respecté la tradition de présentation de vœux à la direction. C’était à l’occasion de cette fête de Tabaski qui a été célébrée mardi 20 juillet dans notre pays. Hier jeudi ils étaient nombreux à prendre part à cette cérémonie de présentation de vœux. C’était une cérémonie à la fois solennelle et marquée par l’esprit de convivialité.

Le secrétaire général adjoint du comité syndical Moriba Coulibaly a pris la parole le premier. Au nom du personnel, il a d’abord présenté les vœux de bonheur, de santé, de prospérité, de longévité au directeur général Bréhima Touré, à la directrice générale adjointe Mme Mariko Christiane Diallo et à leurs proches. Il a estimé que la fête s’est passée dans de meilleures conditions que l’on espérait, malgré les difficultés économiques que le pays connaît en général et en particulier l’Amap. Il a fait des bénédictions pour l’accomplissement de nos missions de service public.

Le secrétaire général a exprimé sa satisfaction pour le paiement de deux mois d’arriérés d’augmentation de salaires pour le personnel contractuel de la structure. Cependant, il a souligné que le syndicat ne se lassera point de présenter d’autres doléances pour l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel. Le représentant du personnel a également eu une pensée pieuse pour nos camarades qui nous ont quitté cette année. Il leur a souhaité le repos éternel.

Le directeur général s’est dit heureux de participer à ce genre d’exercice qui est un moment privilégié dans la vie de notre société et dans l’entreprise. Pour mieux faire passer son message, il a choisi de s’exprimer en bamanankan. Il a remercié et félicité le personnel pour le travail abattu ces derniers temps. Il rappelé que l’Amap est une famille que nous avons hérité de nos devanciers. Il nous appartient de l’entretenir correctement pendant le temps que nous l’occupions.

Concernant le rapport avec le comité syndical, le directeur a salué la démarche choisie par ce partenaire, qui malgré les difficultés est très sensible aux conditions de trésorerie du service dues aux différentes crises. «Nous savons qu’il y a des difficultés mais le syndicat n’en a pas fait un problème», a soutenu le directeur. Il a expliqué que son souhait de faire des avantages au personnel est entravé par la situation de tension de trésorerie actuelle de l’entreprise.

Sur ce point, il s’est réjouit de la bonne compréhension du syndicat qui en plus a su instaurer le dialogue avec la direction. Il a surtout insisté sur l’esprit de famille et le travail bien fait. Le premier responsable de l’AMAP a invité les travailleurs à s’investir davantage pour consolider les acquis et rehausser les productions du service.

«Il faut que chacun y mette du sien», a exhorté Bréhima Touré en expliquant que chacun pourra tirer profit de l’entreprise qui prospèrera. La cérémonie a pris fin par les bénédictions faites par la secrétaire à la promotion féminine Mme Koité Kadiatou Fané.

Fatoumata NAPHO

autho

Fatoumata Napho

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER