single

Au terme des procédures internes qui seront lancées au moment venu, l’Union pour la République et la démocratie (URD) désignera son candidat à la prochaine élection présidentielle. Cette assurance a été donnée samedi dernier par le 1er vice-président du parti, Pr Salikou Sanogo à la faveur de la rentrée politique de la Fédération URD de Bamako tenue au palais de la culture Amadou Hampaté. C’était en présence des membres du bureau exécutif national, des militants et sympathisants et bien d’autres invités.

Dans une salle qui a refusé du monde, l’on pouvait lire sur les banderoles des messages et slogans assez évocateurs : «Ensemble, restaurons la fierté du Mali», «l’URD, la force montante ouverte à toutes et à tous», entre autres.

La Fédération URD du district a organisé cet évènement dans le but d’appeler les militants du parti à relever la tête, même en ayant toujours «les larmes aux yeux» pour atteindre l’objectif fixé. Cela, suivant la voie tracée par le défunt président de la formation politique, Soumaïla Cissé.

Dans son discours, le président de la Fédération de l’URD de Bamako, Samuel Diarra, a indiqué que la présence massive et la mobilisation exceptionnelle des militants témoignent de l’état de bonne santé et de vivacité du parti dans le district. Il a assuré que sa fédération ne ménagera aucun effort pour perpétuer le combat de feu Soumaïla Cissé, afin d’honorer sa mémoire.

«Soumaïla Cissé avait une vision, un projet pour le Mali. Il a toujours cru que l’émergence d’un Mali nouveau est possible» a-t-il renchéri. Avant d’ajouter que c’est de cette croyance qu’est né le parti.
Pour sa part, le 1er vice-président du parti non moins président par intérim, Pr Salikou Sanogo a remercié les militants avant d’appeler les membres à l’union sacrée autour de l’URD. Il a par ailleurs exhorté tous les militants à rehausser les idéaux et la vision de Soumaïla Cissé.

Moïse DEMBÉLÉ

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER