single

Président du Mouvement patriotique pour le renouveau, le nouveau Premier ministre a été au rendez-vous de tous les grands évènements politiques de ces trois dernières décennies

Dr Choguel Kokalla Maïga est le 21è Premier ministre de la République du Mali. Président fondateur du Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR), il a été plusieurs fois candidat à l’élection présidentielle et membre du gouvernement ces trois dernières décennies. Né en 1958 à Tabango (Cercle d’Ansongo), Dr Choguel Kokalla Maïga fit ses études fondamentales dans son village natal et à Bara. Après le DEF, il est orienté au Lycée technique de Bamako où il décroche son baccalauréat en 1977.

Il part ensuite en ex-URSS et s’inscrit à l’Institut des télécommunications de Moscou pour en sortir en 1983 comme ingénieur des télécommunications (spécialité satellite et faisceaux). Cinq ans plus tard (1988), il obtient un doctorat d’État en télécommunications.

À la Société des télécommunications du Mali (SOTELMA), Dr Choguel Maïga occupera divers postes techniques : ingénieur des projets à la direction des études et de la planification, coordinateur national du Programme national de la mise en œuvre du Plan directeur des télécommunications, directeur de l’École nationale des postes et télécommunications. Membre de l’Union nationale des jeunes du Mali sous la IIè République, il devient, en février 1997, président du Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR), un parti se réclamant du régime défunt du général Moussa Traoré. En 2002, Dr Choguel Maïga se présente à l’élection présidentielle et obtient 2,73 % des voix au premier tour, avant de soutenir au second tour Amadou Toumani Touré.

Dans la perspective des législatives, il s’allie au Rassemblement pour le Mali (RPM) d’Ibrahim Boubacar Keïta et au Congrès national d’initiative démocratique (CNID) dans la coalition Espoir 2002. En 2013, il sera de nouveau candidat à la présidentielle avant de soutenir Ibrahim Boubacar Keïta au second tour.

Dr Choguel Maïga a une grande expérience gouvernementale. Sous le régime d’Amadou Toumani Touré, il a été ministre de l’Industrie et du Commerce dans les gouvernements d’Ahmed Mohamed Ag Hamani, du 16 octobre 2002 au 28 avril 2004 et d’Ousmane Issoufi Maïga, du 2 mai 2004 au 27 septembre 2007. Directeur général de l’Autorité malienne de régulation des télécommunications et des postes (AMRTP) de 2008 à 2015, Dr Choguel Maïga fait son retour au gouvernement, en janvier 2015, en qualité de ministre de l’Économie numérique et de la Communication, Porte-parole du gouvernement. Le 7 juillet 2016, il quitte l’équipe gouvernementale.

Le 5 juin 2020, une grande manifestation contre le président Ibrahim Boubacar Keïta est organisée à la Place de l’indépendance à l’appel des opposants du régime. Dr Choguel Maïga figure parmi les leaders de la manifestation, tout comme d’autres anciens ministres du régime. Au lendemain de ce rassemblement, un mouvement de contestation est créé : le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) qui réclame la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta. La direction du Comité stratégique de ce groupement hétéroclite (partis politiques, associations, mouvements et syndicats) a été confiée à Choguel Maïga. Après près de trois mois de contestation, le régime du président Ibrahim Boubacar Keïta tombe le 18 août 2020 à la suite de l’intervention d’un groupe de militaires dirigé par le colonel Assimi Goïta.

Neuf mois après ces évènements, le nouveau Premier ministre a la lourde responsabilité de relancer le processus de la Transition avec des chantiers phares comme les réformes politiques et institutionnelles, la lutte contre la corruption, la satisfaction de la demande sociale, la lutte contre l’insécurité et le terrorisme et surtout, l’organisation des élections générales devant permettre à notre pays de rejoindre le concert des nations.
Membre de l’Académie des télécommunications, Dr Choguel Maïga aime la lecture et le sport et a coécrit avec le Pr Issiaka Ahmadou Singaré le livre intitulé : «Les Rébellions au Nord du Mali, des origines à nos jours», publié en 2018. Il est marié et père de plusieurs enfants.


Madiba KEITA

autho

Madiba Keïta

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER