single

La photo de famille des participants à l’atelier

Dans le contexte actuel de la refondation de l’État et avec l’arrivée de nouveaux acteurs sur l’échiquier médiatique, il est indispensable d’évaluer le chemin parcouru, d’analyser les forces et faiblesses de notre arsenal juridique et réglementaire afin de dégager des pistes pour l’adapter à l’environnement actuel. C’est dans ce cadre que la Maison de la presse en partenariat avec le ministère de la Communication et de l’Économie numérique et la Haute autorité de la communication (HAC) a tenu samedi dernier à Ségou, un atelier de réflexion sur le cadre juridique et réglementaire des médias au Mali.

Les travaux se sont tenus sous la présidence du directeur de cabinet du gouverneur, Siné Dembélé. C’était en présence du président de la Maison de la presse, Bandiougou Danté et du maire de la Commune rurale de Pélengana, Mme Diabaté Mariam Bamba.
La rencontre de Ségou avait pour objectif de réviser l’ensemble du cadre juridique afin de doter le pays d’un environnement juridique propice au développement harmonieux des médias et à la consolidation de la démocratie.

Cette rencontre figure en bonne place parmi les mesures envisagées par les plus hautes autorités de la Transition pour l’atteinte des objectifs fixés dans le cadre de la refondation de notre pays.
Selon le président de la Maison de la presse, cette rencontre a permis de toiletter les textes qui seront mis à la disposition de la HAC, du ministère de la Communication et de l’Économie numérique et du Conseil national de Transition (CNT). Bandiougou Danté a rendu un hommage appuyé aux aînés qui ont contribué au rayonnement de la presse. «Il est important aujourd’hui que nous soyons en mesure de faire des propositions à travers différentes générations d’hommes de médias pour qu’ensemble, on puisse avoir des textes qui soient en phase avec la réalité actuelle», a estimé le président de la Maison de la presse.

Quant au facilitateur de la rencontre, Cheick Oumar Maïga, il a indiqué qu’avec l’évolution et l’apparition de nouveaux médias notamment la presse en ligne, il est important de mettre à jour le cadre juridique afin de permettre à ces nouveaux acteurs d’exercer leur métier et aux hommes de médias de jouer leur rôle selon les valeurs éthiques et déontologiques.



Mamadou SY
Amap-Ségou

autho

Mamadou Sy

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER