single

Modibo Keïta, ancien Premier ministre (mars à juin 2002 et janvier 2015 à avril 2017) est décédé samedi dernier au Maroc à l’âge de 78 ans. «C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le décès, ce matin (Ndlr samedi), de Monsieur Modibo Keïta, ancien Premier ministre. Je salue la mémoire du grand commis de l’État et de l’homme pétri de nos valeurs ancestrales de probité, d’honneur et de dignité. J’exprime à sa famille mes condoléances émues et prie pour le repos de son âme», a posté sur sa page Facebook, le chef du gouvernement, Moctar Ouane. Plusieurs autres personnalités à travers le monde ont rendu hommage à ce grand commis de l’État.
Né le 31 juillet 1942 à Koulikoro, Modibo Keïta a fait ses études primaires dans la même ville entre 1950 et 1957. Ses études secondaires l’amèneront à l’École normale secondaires de Katibougou. En 1965, Il entame les études supérieures à l’École normale supérieure qui furent sanctionnées par une maîtrise en lettres modernes en 1969.

Au titre des stages pédagogiques, le grand commis de l’État a fréquenté Montrouge-Montpellier, Marly-Le Roi et Saint-Cloud en France. Au titre de sa carrière professionnelle, l’ancien Premier ministre a occupé de nombreuses fonctions dans l’administration. De 1963 à 1979, Modibo Keïta est instituteur à Kéniéba, professeur à l’École normale secondaire de Bamako, directeur du Centre de recherche pédagogique et de production audiovisuelle, directeur général de l’Institut pédagogique et directeur de cabinet du ministre de l’Éducation nationale.

La carrière ministérielle de Modibo Keïta débute en 1982 quand il fait son entrée au gouvernement en qualité de ministre de l’Emploi et de la Fonction publique. De 1986 à 1989, il est ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Ensuite, il est nommé ambassadeur du Mali auprès de la RFA, de la Suisse, de la Suède, du Danemark, de l’Autriche, de la Norvège et auprès des organisations du Système des Nations unies à Genève et à Vienne. Rentré au bercail en 1992, il occupe successivement les postes de conseiller pédagogique à l’Institut pédagogique national, conseiller à l’éducation au secrétariat général de la présidence de la République, secrétaire général de la présidence de la République. En 2002, il est nommé Premier ministre.
Après une longue période dans l’ombre, Modibo Keïta est nommé, le 22 avril 2014, Haut représentant du président de la République pour le dialogue inclusif inter-malien. Le 8 janvier 2015, le président Ibrahim Boubacar Keïta lui a confié la Primature où il est resté jusqu’en avril 2017.


Madiba KEITA

autho

Madiba Keïta

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT
editor

CAN U17 : La liste du Mali

TWITTER