single
Les CAMS visent à renforcer les capacités des dirigeants sportifs

Ce sont 25 cadres, issus des fédérations nationales et associations sportives qui ont reçu, mardi dernier, leur diplôme, après avoir participé à la 6è session des Cours avancés en management du sport (CAMS) du Comité national olympique et sportif (CNOS-Mali).


La cérémonie de remise des diplômes s’est déroulée au siège du mouvement Olympique national, en présence de la 1ère vice-présidente du CNOS-Mali, Sangaré Aminata Keïta et du directeur des CAMS, Tidiani Médian Niambélé. Dans une brève allocution, le porte-parole des récipiendaires, Mamadou Kouyaté, a témoigné sa reconnaissance au CNOS-Mali pour l’organisation des CAMS au profit du monde du sport national, en général et des fédérations nationales et associations sportives, en particulier.


«Au nom de tous les participants, recevez, Mme la présidente, les remerciements de toutes les fédérations pour avoir pensé au renforcement de nos capacités pour faire face aux exigences et aux défis qui sont les nôtres au sein de nos différentes fédérations», a dit Mamadou Kouyaté.


«Nous vous encourageons à continuer dans cette perspective car c’est la seule manière pour renforcer nos compétences afin de développer nos disciplines et de faire rayonner l’Olympisme dans notre pays. Grand merci également aux encadreurs qui nous ont transmis leurs connaissance dans la plus grande courtoisie», a ajouté le porte-parole des participants.


Pour sa part, le directeur des CAMS, Tidiani Médian Niambélé, a rappelé aux récipiendaires qu’ils ont désormais le devoir de servir le sport et le mouvement Olympique, après avoir participé au stage et reçu leurs certificats. «Le certificat ne doit pas rester dans les tiroirs, il est un engagement pour servir le sport et le mouvement Olympique. Pendant la formation, nous avons dit que nous sommes des dirigeants sportifs, mais également des éducateurs, par le mouvement Olympique.


Vous serez engagés avec nous pour cet engagement que vous avez consenti, je vous félicite et vous encourage pour votre nouvelle mission», a dit Tidiani Médian Niambélé.


Quant à la 1ère vice-présidente du CNOS-Mali, Sangaré Aminata Keïta, elle a indiqué que le sport de haut niveau a des exigences comme la formation des dirigeants sportifs. «Nous ne pouvons plus nous permettre le pilotage à vue, pour que nos sportifs soient performants, il faut que les dirigeants et des fédérations soient bien formés.


Depuis quelques années, le CNOS s’est attelé à cette tâche», a expliqué Sangaré Aminata Keïta. La cérémonie de remise des diplômes aux 25 dirigeants sportifs, a été suivie du démarrage de la 7è session des CAMS. Auparavant, une minute de silence avait été observée à la mémoire du défunt directeur exécutif du CNOS-Mali, Oumarou Tamboura, arraché à l’affection du monde sportif le 8 décembre 2020, à l’âge de 72 ans. L’illustre disparu faisait partie des encadreurs de la 6è session des CAMS.

Boubacar THIERO


autho

Boubacar Thiéro

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER