single

Le président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Nana Akufo-Addo, est « très encouragé par l’évolution de la situation au Mali ». Telle est la teneur des propos tenus devant la presse par l’envoyé spécial du président ghanéen au Mali, l’ambassadeur Osei à l’issue de l’audience que le président de la Transition, Bah N’Daw lui a accordée ce jeudi en fin d’après-midi à la villa des Hôtes.


A la tête d’une importante délégation, l’hôte de marque n’a pas manqué de rouvrir une page de l’histoire, rappelant le rôle historique qu’a été celui du Ghana, de la Guinée et du Mali dans le combat pour l’atteinte de l’unité africaine. « Chaque fois qu’il s’agit de problèmes africains, de l’unité africaine, ces pays se concernent tout le temps », a-t-il attesté.


Toute chose qui a certainement motivé le président Nana Akufo-Addo de dépêcher un diplomate chevronné dans notre pays pour « venir transmettre, d’abord, un message d’encouragements aux autorités pour ce qu’elles sont en train de faire pour la transition ».


Aussi, le dirigeant ghanéen a-t-il chargé l’ambassadeur Osei de parler avec les autorités maliennes des voies et moyens que les deux pays peuvent prendre pour « asseoir le progrès menant à l’unité de notre continent ». L’audience s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zeïni Moulaye et des collaborateurs du chef de l’Etat.


M .SIDIBE

autho

Massa Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT
editor

Sikasso: sos pour le Tata

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER