single

Le ministre de la Communication et de l’Économie numérique, Dr Hamadoun Touré, a présenté ses vœux du nouvel an aux dirigeants des structures rattachées à son département. C’état hier matin par visioconférence.
Le ministre Touré a saisi l’occasion pour donner un aperçu des grands chantiers qu’il compte ouvrir au cours de l’année. Dr Hamadoun Touré a d’abord expliqué que le défi est de mettre l’outil numérique à la disposition des citoyens. À cet effet, il se donne comme objectif de faire passer la part de l’industrie du numérique et des télécoms de 7% à 12% du PIB. Le ministre Touré a affiché à ce propos son ambition de placer le Mali au premier plan en Afrique dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Pour atteindre cet objectif, Dr Hamadoun Touré a élaboré des axes d’intervention qui portent plusieurs actions. Il estime qu’il est primordial de baisser les coûts de la communication téléphonique et de l’Internet et d’augmenter la couverture nationale. Parmi les actions annoncées, figure en bonne place le projet de création de la ‘Silicon Valley’ malien qui s’étendra sur une superficie de 150 ha. Ce sera la plus vaste structure d’Afrique où les entreprises du domaine des technologies de l’information et de la communication pourront profiter d’un écosystème pour s’épanouir.

Le ministre de la Communication et de l’Économie numérique a annoncé aussi le projet du changement de la numérotation téléphonique qui se traduira par le passage de 8 à 10 chiffres. Ce qui donnera la possibilité, a expliqué Dr Hamadoun Touré, de créer 999 millions de numéros de téléphone. Chaque Malien pourra disposer d’une dizaine de numéros. Cette possibilité est importante dans la perspective du développement des objets connectés dans notre pays.
Autre action d’importance dans l’agenda du ministère de la Communication et de l’Économie numérique : le développement des start-ups. Le ministre Touré a rappelé que pour le moment, le taux d’échec des start-ups est de 80%. «Ce n’est pas grave. C’est la même proportion même aux États-Unis. Si 3 ou 4 réussissent, elles créent des milliers d’emplois. C’est le cas de Facebook, de Google que vous connaissez», a expliqué l’ancien secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

Toujours dans le but de donner un coup de fouet au secteur du numérique dans notre pays, Dr Hamadoun Touré prévoit de faire de la formation un des axes majeurs de son action à la tête de ce département. À cet effet, l’ancien directeur exécutif et fondateur de Smart Africa entend s’appuyer sur les compétences dans la diaspora, en leur donnant la possibilité de transmettre leurs connaissances aux jeunes de notre pays.
Aussi, le ministre Touré ambitionne de faire en sorte que la Poste soit présente partout sur le territoire national avec des services financiers à la disposition de la population.
Dans le cadre des missions de la Transition, le ministre de la Communication et de l’Économie numérique a instruit les dirigeants des structures rattachées à contribuer à la réussite de l’organisation des élections, à l’apaisement du climat social, à la lutte contre le coronavirus et contre l’insécurité. Toutes ces actions, a-t-il estimé, contribuent à l’amélioration de l’image du pays et consolide son ancrage démocratique.



La Rédaction

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER