single

La CMDT a terminé l’année 2020 avec des stocks importants à cause du ralentissement
de l’activité économique en Asie

La Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) a tenu, mercredi dernier, la 93è session de son conseil d’administration. La réunion était dirigée par le président directeur général de la compagnie, Dr Nango Dembélé. Au cours de la session, les administrateurs ont examiné notamment les états financiers, le bilan et le résultat de l’exercice de l’année 2020.

Ainsi, après examen des points inscrits à l’ordre du jour et à l’issue des débats, les administrateurs ont approuvé le procès verbal de la précédente session et arrêté les états financiers de l’exercice clos le 31 décembre qui dégagent un chiffre d’affaires estimé à 181,442 milliards de Fcfa. Le résultat net est évalué à 2,674 milliards de Fcfa et le total bilan est ressorti à 207,524 milliards de Fcfa. Le conseil a également approuvé le rapport de gestion du PDG et lui a donné mandat de présenter le rapport à l’Assemblée générale ordinaire.

Au cours d’une interview accordée à la presse, le président du conseil d’administration a souligné que le résultat est positif. «Malgré la crise de la Covid-19, le plan d’austérité que la CMDT a adopté, a permis de rester dans des territoires positifs. Ce résultat est dû également à l’amélioration des cours qui ont amorcé une tendance en hausse depuis pratiquement la mi-décembre.

Ce qui a permis d’améliorer les résultats», a soutenu Dr Nango Dembélé. Il a précisé que sa compagnie a terminé l’année 2020 avec des stocks importants à cause du ralentissement de l’activité économique en Asie principalement et la diminution des cours. «Depuis 2021, il y a une envolée des prix sur le marché international et le trafic au niveau des différents ports ouest-africains ont repris, même si c’est à un rythme qui ne nous satisfaits pas pour le moment», a-t-il clarifié.

Par ailleurs, le président du conseil d’administration a indiqué que sa compagnie est une grande entreprise qui se porte bien depuis trois ou quatre années successives. «La CMDT est en territoire positif en termes de résultat net d’exploitation et nous espérons que la tendance ne fera que se renforcer pour les campagnes à venir. Avec la remontée des cours du coton et les embarquements qui ont repris, la tension est en train de baisser.

Les rentrées commencent à s’améliorer progressivement. Nous avons beaucoup de stocks record que nous sommes en train de vendre sur le marché. C’est encourageant», a ajouté Dr Nango Dembélé.
Parlant de l’état de mise à disposition des intrants, l’ancien ministre en charge de l’Agriculture a assuré de la disponibilité d’un important stock record. Il a aussi expliqué : «les intrants complémentaires à commander s’élèvent à 89.000 tonnes. Nous sommes à un rythme soutenu depuis la semaine passée, du fait de la grève qui a ralenti le rythme d’approvisionnement».



Aminata Dindi
SISSOKO

autho

Aminata Dindi Sissoko

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER