single

Sécurité, employabilité des jeunes, nouvelles technologies, avenir de la jeunesse du Sahel, terrorisme sont des sujets qui seront évoqués lors de la première édition de la Conférence internationale pour la liberté de l’internet et des communications numériques (Cilicon). Ouvert hier dans un hôtel de la place, l’événement se poursuivra jusqu’au 12 juin prochain. Le thème choisi à cet effet est : «Renforcement de la paix et des droits humains dans le cyberespace».

Cette rencontre réunit des experts de haut niveau et des jeunes engagés dans la vie publique de leur pays en Afrique de l’Ouest. Ils réfléchiront sur les problèmes de l’heure, proposeront des réponses adaptées, partageront des idées et se projetteront dans l’avenir.

Elle permettra aux 75 jeunes participants (âgés de 16 à 35 ans) ouest-africains venus du Togo, du Bénin, de la Mauritanie, de la Guinée, du Niger, du Burkina Faso, de la Cote d’Ivoire, du Sénégal et du Mali de concevoir ensemble une stratégie pour soutenir la paix et la sécurité par le canal des technologies de l’information et de la communication.

autho

Oumar Sankaré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER