single
Le coup d’envoi de la 1ère édition du Championnat régional dame de cricket a été donné le samedi 12 juin à Sikasso. Au total, cinq formations participent à la compétition : le Tata, les Guerrières, le Stade, l’AS Momo et les Stars.
La cérémonie d’ouverture s’est déroulée sur le terrain de l’école Wayerma II, en présence du président de la Ligue régionale de cricket de Sikasso, Yaya Sangaré, du représentant de la Fédération malienne de cricket (FeMaCrik), Mamadou Taïfour Diaby et d’une foule nombreuse. Dans une brève allocution, le représentant de l’instance dirigeante du cricket national a exprimé sa satisfaction du lancement de la compétition et félicité le bureau de la Ligue de Sikasso pour son travail. «Le cricket de Sikasso est sur la bonne voie.


Le mérite en revient au président de la Ligue, Yaya Sangaré, à son équipe et l’entraîneur Seydou Diamouténé. Je suis sûr qu’on parlera des équipes de Sikasso dans les prochaines années», a salué Mamadou Taïfour Diaby.

Auparavant, le président de la Ligue régionale de la Capitale du Kénédougou s’était également félicité de l’organisation du tournoi, soulignant qu’il marque une étape importante pour le cricket de la troisième région.

Yaya Sangaré, qui a découvert le cricket en Inde où il a fait ses études, ajoutera que l’ambition de la Ligue de Sikasso «est de créer des équipes dans tous les cercles de la Région de Sikasso». «Après ce championnat dames, a-t-il annoncé, la Ligue organisera les championnats hommes et interscolaires».

Après ces deux allocutions, le public a assisté au match d’ouverture du tournoi entrel’équipe du Stade et les Guerrières. Un duel qui a tourné à l’avantage des Guerrières, vainqueurs 75-74. Cette 1ère édition du championnat régional de Sikasso s’étalera sur deux semaines et le programme a été élaboré en tenant compte du calendrier scolaire des équipes participantes.

Fousseyni DIABATÉ
Amap-Sikasso

autho

Fousseyni Diabaté

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER