single

Aujourd’hui le 1er juillet 2021 marque le centenaire du Parti communiste chinois (PCC). Depuis un siècle, le PCC s’attache toujours à son engagement initial qui consiste à apporter le bonheur au peuple chinois et le renouveau à la nation chinoise. Il a rassemblé et dirigé le peuple chinois pour remporter de nombreux succès historiques.

Créé en juillet 1921 dans un contexte où les acteurs politiques ont essayé sans succès de copier les systèmes politiques occidentaux, tels que la monarchie constitutionnelle, le régime parlementaire, le régime présidentiel, le PCC a combiné les principes fondamentaux du marxisme avec la pratique de la Chine et a réussi à amener le peuple chinois à renverser les trois montagnes de l’impérialisme, du féodalisme, du capitalisme bureaucratique après 28 ans de lutte et à établir la Chine nouvelle indépendante en 1949.

Entre 1949 et 1978, le PCC a conduit la plus large et profonde transformation sociale en Chine, jetant les bases politiques et économiques solides pour les progrès réalisés en Chine contemporaine. Entre 1978 et 2012, le PCC a tracé une voie fructueuse du socialisme aux caractéristiques chinoises et a réalisé un miracle dans son développement économique avec la politique « Réforme et Ouverture », ce qui fait de la Chine la deuxième économie du monde.

Depuis le 18ème Congrès national du PCC en 2012, sous la forte direction du Comité central du PCC avec le camarade XI Jinping comme noyau dirigeant, le socialisme à la chinoise est entré dans une nouvelle ère. Le PIB par habitant en Chine a augmenté à plus de 10.000 dollars américains et la population à revenu intermédiaire s’est élevée à plus de 400 millions de personnes, alors que la Chine s’engage dans un nouveau voyage vers la construction d’un pays socialiste moderne.

Comment le PCC a obtenu tant de réalisations sans précédent en 100 ans ? Je pense à des expériences qui se résument en trois points. Premièrement, c’est de combiner les principes fondamentaux du marxisme avec la pratique de la Chine. La réalisation du communisme est toujours le noble idéal et le but du peuple chinois, ainsi s’impose une productivité sociale très développée.

Étant donné que la Chine est encore un pays en développement et au stade préliminaire du socialisme, il existe une contradiction entre le besoin croissant des populations d’une vie meilleure et un développement déséquilibré et insuffisant. Il faut prendre d’abord la voie du socialisme, se concentrer sur la construction économique, libérer et développer la productivité.

Pour y parvenir, le PCC insiste sur la recherche de la vérité à partir des faits. L’ancien dirigeant chinois, DENG Xiaoping a dit « Peu importe qu’un chat soit noir ou blanc, s’il attrape la souris, c’est un bon chat ». Depuis 1978, la Chine a adopté la politique « Réforme et Ouverture ». À l’intérieur, la Chine ne cesse pas d’approfondir les réformes pour que le système et les institutions puissent s’adapter à l’évolution de l’époque, donnant naissance à une économie socialiste de marché avec un grand succès.

À l’extérieur, sur la base de l’indépendance, la Chine ne cesse pas de s’ouvrir au monde, en encourageant les hommes d’affaires étrangers à investir en Chine, apprenant de nouvelles technologies, élargissant les échanges économiques et culturels avec les pays du monde entier, renforçant la coopération Sud-Sud avec les pays en développement, notamment en Afrique, et prônant la construction d’une communauté de destin commun pour l’humanité. Dans le cadre de la politique « Réforme et Ouverture », la Chine a réalisé un miracle de développement économique rapide, le PIB en 2020 (14.700 milliards de dollars) est 98 fois plus que celui en 1978 (149,5 milliards de dollars).

Deuxièmement, c’est la pensée centrée sur le peuple, qui est non seulement l’engagement éternel et la source de force du PCC, mais aussi une marque significative qui distingue les partis marxistes des autres partis. Le point de départ et l’objectif du développement économique et social de la Chine sont toujours l’amélioration du bien-être du peuple, le développement global du peuple et la marche solide vers la prospérité commune.

Par conséquent, le PCC n’a pas ses intérêts particuliers, il représente toujours les intérêts fondamentaux de la majorité du peuple chinois et donne toujours la priorité à la vie du peuple. Pour le PCC, la satisfaction du peuple est la seule norme pour mesurer son travail. Selon le Pew Center, le taux de satisfaction des Chinois à l’égard du gouvernement en 2019 est au niveau de 90%, qui est le plus élevé du monde.

S.E.M XI Jinping, Secrétaire général du Comité central du PCC, a lancé en 2012 une campagne de réduction de la pauvreté en Chine d’ici 2020. De nombreux membres du PCC ont quitté leurs villes natales et se sont rendus dans des zones difficiles pour aider les habitants à réduire la pauvreté. Au lieu de leur donner de l’argent, le PCC les aide à s’enrichir par leur propre force, en favorisant l’éducation et l’industrialisation pour que les gens se débarrassent définitivement de la pauvreté.

En 2020, la Chine a réussi à construire une société de moyenne aisance à tous les égards comme prévu. Les Chinois n’ont pas à se soucier de la nourriture et des vêtements, et l’éducation obligatoire, les soins médicaux de base et le logement sont garantis par l’État, ce qui constitue un miracle dans l’histoire de l’éradication de la pauvreté. D’ailleurs, la pensée centrée sur le peuple est aussi la raison pour laquelle, le peuple chinois est uni comme un seul homme pour surmonter le défi de la Covid-19.

Troisièmement, c’est le leadership du Parti communiste chinois. La Chine est un pays immense avec une population de 1,4 milliards d’habitants. Pour les unir tous et réaliser le développement, ce n’est pas une chose facile et il faut absolument un noyau fort de leadership, qui est le PCC pour le peuple et avec le peuple. Le PCC s’adhère sans cesse à la voie socialiste et fixe des objectifs à long terme. Il a mis en œuvre avec succès 13 plans quinquennaux consécutifs, et le 14ème plan déjà lancé avec succès en 2021. La modernisation socialiste sera essentiellement accomplie d’ici 2035 et globalement accomplie d’ici 2049.

Sous le leadership du PCC, 1,4 milliards de Chinois agissent comme un seul homme et avancent vers la même direction, ce qui reflète l’avantage évident de concentrer tous les efforts pour accomplir de grandes tâches. Le Président XI Jinping a souvent dit ceci : « On ne sait pas si les chaussures emboîtent bien ou pas les pieds avant de les porter ». Sans aucun doute, les Chinois sont satisfaits de leur vie actuelle et sont confiants de leur vie d’avenir.

La Chine a porté les chaussures du socialisme à caractéristiques chinoises, et bien évidemment, elle les porte bien.

Je suis convaincu que sous la direction ferme du PCC qui est toujours pour le peuple et avec le peuple, la Chine deviendra sans aucun doute un grand pays socialiste moderne, prospère, puissant, démocratique, hautement civilisé, harmonieux et beau à l’arrivée du centenaire de la fondation de la Chine nouvelle en 2049.



Monsieur WAN Lei
Chargé d’Affaires de l’Ambassade
de Chine

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER